In Sweet Home

Upcycling, la seconde vie d’un meuble chinois

Soyons clair, je n’ai en ce moment absolument pas le temps de vous préparer des articles Do it yourself. Le lancement de mon activité est trop chronophage pour cela. Cet article upcycling vous est proposé par mon beau-père qui a une excellente idée de vouloir offrir une seconde vie à un petit meuble un peu désuet.

Il m’a proposé d’écrire quelques mots sur sa façon de procéder, j’ai pensé que cela vous intéresserait. L’upcycling est à la mode et permet de recycler ou de remettre au gout du jour des objets dont on pourrait se lasser.

Je lui laisse donc le clavier 🙂

Voici longtemps, nous avions acheté une meuble chinois. Il nous plaisait. Mais le temps passe et les goûts changent un peu.

Au lieu de le remiser au garage, je me suis livré à une après-midi d’upcycling avec mon épouse. C’est à peu près le temps qu’il faut pour se livrer à une petite transformation.

C’est parti pour une séance d’upcycling

Tout d’abord, j’ai démonté les portes, les ferrures et poncé la laque qui le recouvrait. Papier de verre à grain 320. Juste de quoi faire l’accroche de la peinture.

Lorsque vous poncez, le faire en petits mouvements circulaires sans trop appuyer. Essuyez la poussière, avec une éponge légèrement humidifiée et séchez. Puis, maroufler les bords et l’intérieur, que vous ne voulez pas peindre.

Ensuite, l’heure de peindre est arrivée. Mon épouse voulait une couleur rouge dragon. N’en ayant pas trouvé nous nous sommes rabattus sur le rouge intense de chez Libéron.

Respecter les temps de pauses

Il est préconisé de peindre avec un pinceau. Mais de toute évidence, le petit rouleau est préférable pour les surfaces, le pinceau est bien plus pratique pour les moulures. Attention aux coulures!

Après, c’est l’étape « séchage », comptez environ 12 heures. Une seconde couche est utile. Puis 12 heures, il est préférable de bien laisser sécher la peinture, si possible dans un lieu aéré.
Ensuite, J’ai remonté les ferrures. Voilà le résultat.

Créativité oblige…

Nous avons choisi d’ajouter un pochoir fait maison. On peut aussi le laisser nu. C’est très joli.

meuble-chinois-upcycling-blog-lcdm-
meuble-chinois-upcycling-blog-lcdm-

J’aime bien le rendu, il mérite d’être à nouveau mis en valeur. L’effet laque mat et la couleur fonctionne bien.
Vous pratiquez l’upcycling sur vos meubles ?

Quand il s’arrête de bricoler, c’est pour voyager, vous pouvez suivre Papy Bricole sur son site. Évasion garantie.



You Might Also Like