In Créateurs

Vent de Bohème

En ce dimanche enfin ensoleillé, j’avais envie de vous présenter une créatrice que j’aime depuis longtemps: Vent de Bohème.
Depuis que nous nous connaissons je lui cours après pour l’exposer sur un Bazar Chic. Après trois ans de supplique de ma part ou de celle de ma soeur, elle sera présente le 17 mai pour le premier Bazar de la saison 2017.  Vous ne pouvez pas le voir mais j’applaudis de contentement. Comment vous décrire le travail de Karine, celle qui se cache derrière Vent de Bohème? Avec des mots simples: chic, colorés, tendance et intemporel. Karine met une touche de bonne humeur dans nos objets du quotidien, elle réinvente les basiques pour en faire de vrais objets déco. C’est comme si elle avait la formule magique qui rendait les choses jolies: un brin de rétro, une pincée de désuétude, une louche de couleurs vives, un motif nature, un soupçon de bonne humeur, un nuage de positivisme… secouez en dansant (oui c’est important) et hop bienvenue dans l’univers de Karine. Venez, elle nous emmène pour une visite guidée.

chilienne-vent-de-bohème-blog-les-chroniques-de-myrtille.

Karine tu nous en dis un peu plus sur toi, comment te définirais-tu?

Joyeuse, créative et libre.

Tu es originaire de Montpellier?

Oui 100%. Je suis née à Montpellier, j’y ai grandi, lycée Joffre, fac de sciences éco à Richter, puis après j’ai voyagé pour revenir il y a 6 ans.

D’où t’es venu l’idée de lancer dans ton activité?

L’envie d’entreprendre à ma façon, l’envie d’exprimer ma créativité librement, l’envie de créer de jolies choses tout en étant respectueuse de l’environnement et de l’humain.
Notre génération a intégré la responsabilité environnementale dans ses réflexes de consommation mais aussi dans ses envies d’entreprendre, nous avions donc la volonté de créer une marque responsable dans le choix de nos partenaires et de nos matières premières.

Parles-nous de la phase de création, comment t’inspires-tu?

Nos créations naissent principalement d’un émerveillement pour toutes choses. L’inspiration peut venir d’une rencontre au cours d’un voyage, d’un tissu au détour d’un souk, d’une fleur étoile parmi les étoiles de son  jardin, ou d’un élément d’architecture. Une fois les créations graphiques réalisées, elles sont imprimées à Lyon.

Quelles matières utilises-tu principalement?

Le bois et le coton

coussin-tryptique-vent-de-bohème-blog-les-chroniques-de-myrtille-2017

D’où vient le nom de ta marque?

Le vent pour l’inspiration, la respiration, la diffusion des graines porteuses de joies… La bohème car cela caractérise parfaitement mon style de vie. La bohème c’est un état d’esprit et c’est vraiment le mien. La bohème comme liberté de créer en dehors des codes, la liberté de choisir ce qu’on aime vraiment, les couleurs, les fleurs, les motifs, le non conventionnel. Semer des objets fleuris porteurs de joies.

Comment organises-tu ton travail ?

Les collections rythment mon année. Je crée 2 collections par an, septembre et janvier. 3 mois avant je les prépare. Je dessine, je numérise, je travaille mes motifs, j’imprime le tout sur du coton et ensuite je fais confectionner mes objets avec ce tissu. Je récolte en permanence dans mon quotidien des idées pour les prochaines collections. Une fois l’impression lancée, je commence ma commercialisation.

Où peut-on trouver ta collection?

Sur ma boutique en ligne où on peut trouver l’ensemble de nos créations et de notre actu: www.ventdeboheme.com.
A Montpellier, chez « Chuma » aux Arceaux, une très jolie boutique de déco à découvrir, chez « Atelier Accessoire » quartier Saint-Roch, et chez « Sacha Mademoiselle » rue joubert pour les éventails.

plateau-bois-melamine-vent-de-bohème-blog-les-chroniques-de-myrtille
Quelles sont tes adresses préférées à Montpellier?

Mon quartier est le quartier des beaux-arts. J’aime ce quartier. Du coup j’y ai installé mes bureaux. J’ai 2 copains qui ont des restos dans ce quartier donc je retrouve facilement mes amies entre midi et deux.

En plus du sushi bar que j’adore.

Sinon c’est la plage ou ballade dans les Cévennes. Je suis maintenant plus nature qu’urbaine. Notre RDV de la plage, « l’hotel du Gédéon » à Carnon. Simple et délicieux !

Un indispensable dans ton sac à main?

Un éventail bien sûr !

eventail-vent-de-bohème-blog-les-chroniques-de-myrtille

Sur LCDM on raffole d’astuces pour s’organiser et gagner du temps, tu nous partages les tiennes?

Oui 10 minutes de yoga tous les matins suivi de 5 minutes de méditation.. ça change toute l’énergie de la journée. On se sent beaucoup plus joyeuse, centrée et efficace.

 Tu as un mantra, une petite phrase …?

Progresser chaque jour. Être toujours meilleure aujourd’hui, qu’hier. Aimer plus, aimer mieux, crée des choses de plus en plus jolies…

De quoi ne pourrais-tu pas te passer ?

D’être au côté de ma famille et de mes amis, de faire du yoga, de me balader en nature pour m’inspirer, de créer, de voyager, de lire, de nourrir mon âme de belles choses..

Comment fait-on pour te rencontrer?

Aux quartiers des beaux-arts, j’y suis presque tous les jours. Au « Bazar chic » à la paillote bambou mercredi soir prochain, Au salon « Côté sud » à Aix en Provence en du 2 au 5 juin prochain.

You Might Also Like