In City Tour

Chicago #1

Comme je vous l’ai dit dans un précédent post je suis partie à Chicago, j’ai vécu là-bas trois semaines exceptionnelles avec une famille américaine. Je dirai que ce fut le plus beau voyage de ma vie, les paysages environnants et ceux de la ville sont à couper le souffle, les gens sont d’une gentillesse rare, la nourriture est très (très) bonne et tout est finalement tellement dépaysant. Chicago en quelques chiffres ça donne ça: troisième plus grande ville des États-Unis, plus grande ville du Middle-West, 2,7 millions d’habitants pour 606 km², une agglomération de 9,5 millions d’habitants, quatrième aire urbaine du continent américain après Mexico, New York et Los Angeles, deuxième centre industriel des États-Unis et la ville où est né le premier McDonalds. Mais c’est aussi un centre culturel et multi-culturel majeur des USA, avec le Field Museum, le Millenium Park ou encore l’Institut d’art.

Willis Tower, Chicago

Vue de la Willis Tower, Chicago

Je vais me pencher sur cet Institut d’art qui est le deuxième plus grand musée d’art des USA, après le Metropolitan Museum à New York. Le bâtiment se situe au 111 South Michigan Avenue depuis l’exposition universelle de 1893 et était initialement situé à l’angle Sud-Ouest de State Street et Monroe Street. C’est donc le musée avec la plus grande collection d’oeuvres d’art (après le Met) des États-Unis, avec une collection impressionnante de peintures Européennes.

Le bassin aux nymphéas de Claude Monet, 1899 à l'Institut d'Art de Chicago

Le bassin aux nymphéas, de Claude Monet

Je n’avais jamais vu autant de Monet, Gauguin, Douanier Rousseau, Picasso ou Chagall dans un même musée. On retrouve également un nombre effarent de peintures impressionnistes ou post-impressionnistes avec Un dimanche après-midi à l’ile de la Grande Jatte de Seurat, La chambre de Van Gogh à Arles et son Autoportrait (entre autres).

J’ai eu la chance d’y aller pendant l’exposition temporaire Degas, qui était par ailleurs une très belle exposition bien qu’un peu légère, en comparaison avec le reste de leurs collections.

12006690_993161974070041_5679355741069742106_o

La partie art moderne est également très importante pour le musée, qui en 1913 a abrité la plus grande exposition d’art moderne du 20ème siècle « The International Exhibition of Modern Art » ou « Armony Show », cette exposition a permis de présenter le travail d’artistes européens au public américain qui n’en avait presque jamais entendu parler avant. Elle a battu des records de fréquentation et a fait de Chicago la « maison » de l’art moderne et de la nouveauté artistique.

11838785_993162100736695_3075696217118400734_o

 Ohhh…Alright, Roy Lichtenstein, 1964

George Washington, Roy Lichtenstein, 1962

George Washington, Roy Lichtenstein, 1962

La section art américain n’est pas aussi impressionnante que la section européenne (on est les meilleurs en peinture) on retrouve cependant les deux plus célèbres tableaux américains; l’autoportrait de Grant Wood et de sa soeur, et Nightawks d’Edward Hopper. Ensuite j’ai pu voir une vaste collection d’oeuvres de Georgia O’Keefe ou deux tableaux de Max Ernst (il n’est pas vraiment américain je vous l’accorde) et dans la section art moderne j’ai pu voir trois tableaux de Roy Lichenstein, un de Jackson Pollock, mais rien de Basquiat ou Warhol à ma grande déception.

The Key, Jackson Pollock, 1946

                                                          The Key, Jackson Pollock, 1946

Deuxième escale à Chicago la semaine prochaine!

You Might Also Like