2 In Trip

Les Infidèles

Je sais pas vous mais plus on parle d’un film moins j’ai envie d’aller le voir! C’est-à-dire que les Ch’tis qui cartonné je l’ai vu 1000 ans après et j’ai pas compris pourquoi il avait cartonné… The Artist m’a soûlé toute mes vacances de février, mais vraiment! Puis j’ai entendu la Paul & Mick (LoL) sur les Infidèles, notamment sur l’affiche, sans vraiment m’intéresser au film puisque les acteurs étaient en même temps sur la promo du film muet. Donc Martin m’a dit « Viens on va voir les Infidèles ». Heu…c’est un film français… Oui je sais!… Ha ok…

J’ai enfin compris ce que voulaient dire les journalistes en parlant de film « à sketchs », en fait c’est des saynètes, c’est pas une histoire d’une traite comme un film de d’habitude. Comme des sketchs mis bout à bout.

J’ai aimé la musique, les photos en noir et blanc au début et j’ai trouvé Gilles Lellouche très séduisant. C’était le cas déjà dans Les petits mouchoirs. Puis j’ai ri. C’est un film drôle. C’est là où je me dis que les féministes qui se sont insurgées n’ont soit pas vu le film, soit elles avaient besoin de dire quelque chose, questions de con-viction, pour faire chier quoi!! Parce que oui le film traite de l’infidélité, mais c’est du 12éme degré et ça tu le comprends dès le début du film, pas besoin d’être critique cinématographique pour le voir.

A en croire les journalistes, et je suis pas allée loin, mon Be en parlait la semaine dernière, ce film est l’apologie de l’infidélité, un appel au cul. Alors que pas du tout. D’ailleurs le film traite du sujet de façon loquace, mais également, et c’est ce que j’ai apprécié, d’une façon plus ironique où le mec veut absolument pécho. Puis il y a une scène avec Jean Dujardin et Alexandra Lamy, beaucoup plus sérieuse voire touchante, qui parle de l’infidélité comme un « un accident de parcours », ça paraît minimaliste mais en même temps qui est à l’abri? Personne je crois. Il a une réplique très juste en regardant sa femme (la vraie du coup^^): « Tu crois que tu es irrésistible? Tu crois que la vie ici est merveilleuse? » C’est tellement vrai. Le temps d’un instant, on peut imaginer que l’herbe serait plus verte ailleurs.

Moi j’aimais bien cette affiche parce qu’elle était audacieuse et sous-entendue. On s’insurge alors que du cul y’en a partout faut arrêter un peu mesdames les Précieuses. Y’a déjà 10 ans que la blonde forniquait dans la piscine, ensuite les sextape se sont enchaînées pour nombreuses personnalités, même Laure Manaudou (une personne très respectable) a montré son minois minou. Prenons exemple simplement sur les pubs, celles pour Axe transpire (c’est le cas de le dire) le cul!!

Pour conclure, c’est un film drôle. Le duo fonctionne bien, même si j’en peux plus de voir Jean Dujardin!

You Might Also Like

  • cecilou
    13 mars 2012 at 10:38

    Alors moi je suis un peu comme toi ! Plus on me parle d’un film (ou d’une expo) moins j’ai envie de la voir…

    Mais bon pour les infidèles le pitch avait l’air seduisant : Humour, beaux gosses attitude… etc ! J’ai cédé 🙂 Je pensais passer 1h à me poiler de rire…

    Verdict ! Je suis supra décue !Toutes les scènes droles étaient dans la bande annonce >> DOMMAGE !
    Et a part les quelques scenes coquasses, le reste est assez banal !

    Bref je suis décue !

    • Lelou
      13 mars 2012 at 12:10

      Salut Cecilou! Je te rejoins sur la bande annonce c’est vrai qu’on y voyait la majorité des « gags ». Après j’avais la curiosité de comprendre tout se tapage, si on le qualifie de banal c’est bien qu’il n’y avait pas besoin d’en faire autant!