3 In Trip

Du changement dans nos assiettes

En ce moment je suis en pleine révision d’un truc très chiant mais plutôt utile appelé baccalauréat. Et durant mes révisions très studieuses et appliquées j’ai appris bon nombre de choses et notamment que dans quelques années nous mangerons tous des insectes. Vous me direz, en Chine et un peu partout en Asie c’est déjà le cas, vous avez sûrement testé dans un restau bobo ces curiosités ou connaissez quelqu’un qui fait une sauce piquante à tomber pour les accompagner.

impact-environnemental-max
En effet, d’ici 2050 nous serons environ neuf milliards d’habitants sur la Terre, ça commence à faire, de plus les demandes en produits animaliers tels que le lait, les oeufs, la viande et le poisson, seront croissantes mais les réserves, elles, vont décroître. Ainsi, pour répondre aux besoins de cette population en pleine expansion des solutions plus ou moins étranges et efficaces ont été proposées comme l’élevage d’insectes à consommation humaine. Par ailleurs, aux Pays-Bas trois élevages sont déjà mis en place. Contrairement à bien des idées reçues les insectes n’ont pas mauvais goût, et ont des qualités nutritionnelles proches de celles du boeuf ou du poulet. Vous me direz, les élevages d’insectes aussi ont besoin de surface au sol, d’eau et de nourriture végétale, cependant pour un kilogramme de boeuf il faut dix kilogrammes de nourriture végétale, alors qu’il n’en faudrait que deux pour un kilogramme d’insectes. Le calcul est vite fait, les insectes sont beaucoup plus rentables. Au-delà de cela, le bétail entraîne une dégradation de la couche d’ozone à cause de leur émission trop importante de CO2. Les chiffres sont affolants; la production d’un kilogramme de veau équivaut à un trajet en voiture de 220 km en terme d’émission de gaz à effet de serre. Pour bien des raisons comme la surface au sol ou la quantité d’eau distribuée à l’élevage laisse penser que les insectes remplaceront petit à petit ce que nous avons l’habitude de voir dans nos assiettes. Bye bye le boeuf carottes ou les blanquettes et place aux brochettes d’insectes grillés et leur sauce piquante.

(Je vous épargne les photos de ces bestioles dégoûtantes…)

 

You Might Also Like

  • Igouninc
    16 juin 2015 at 10:45

    Merci Emma, ce fût un régal…. 🙂 !

    • Maguelonne
      23 juin 2015 at 17:45

      hihihihihihi

      • Igouninc
        23 juin 2015 at 18:00

        🙂