1 In Trip

Les vingt ans de Pulp Fiction

 Pulp Fiction ça vous dit forcément quelque chose, j’ai remarqué que c’était l’un des films les plus connus, je veux dire demandez à n’importe qui s’il a vu ou au moins entendu parlé de Pulp Fiction, il vous répondra forcément oui, sauf incultes bien entendu.
Donc ce chef d’oeuvre a 20 ans cette année, en 1994 il recevait la Palme d’Or au festival de Cannes. Pulp Fiction est le second film réalisé par Tarantino, après Reservoir Dogs.

7772230071_le-festival-de-cannes-a-rendu-hommage-a-pulp-fiction-vendredi-23-mai-de-gauche-a-droite-kelly-preston-john-travolta-uma-thurman-quentin-tarantino-et-lawrence-benderAu départ Tarantino écrit trois scripts distincts et avec l’aide de Roger Avery, un réalisateur canadien, il destinait son projet à trois courts métrages plus ou moins en lien les uns avec les autres. Finalement le projet n’a pas été réalisé de cette façon et heureusement d’ailleurs, sinon nous ne connaitrions pas Pulp Fiction. Le titre du film fait directement référence à une revue éponyme. Il laisse Pulp Fiction de côté et réalise Reservoirs Dogs, puis tourne les trois parties du film en collaboration avec Avery, beaucoup de productions refusent le film, Miramax accepte et rachète les droits, un budget de 8 millions de dollar, et un casting monstrueux. Travolta, Uma Thurman, Ving Rhame, Bruce Willis, il vous faut quoi de plus? Pour la petite histoire Harvey Weinstein de Miramax et Tarantino ont souvent été en conflit, pour Weinstein il était hors de question de prendre Travolta pour le rôle de Vincent Vega, faut aussi dire que le dernier film de Travolta à l’époque c’était Grease, pas hyper rock and roll, ensuite Tarantino voulait Uma Thurman en Mia Wallace, alors que Harvey Weinstein voulait Meg Ryan ou Holly Hunter, cependant Tarantino n’a pas cédé et a réussi à convaincre l’actrice qui elle-même n’était pas enthousiaste au départ, pour des raisons évidentes. Ving Rhames a obtenu le rôle de Marcelus Wallace en une seule audition et Samuel L. Jackson pour qui le rôle de Jules Winnfield avait été écrit a finalement dû passer deux auditions pour l’obtenir. Un producteur du film a confessé qu’il s’était pointé à l’audition avec un hamburger à la main, des yeux exorbités et qu’ils avaient eu peur qu’il les flingue (voyez la référence au début du film). Bruce Willis a même baisser son cachet pour pouvoir participer au film, il interprète Butch, qui est un boxeur. Dix semaines de tournage en 1993 à Los Angeles, façon super production aux désirs de Tarantino.

pulp-fiction-2 Le film est comme je le disais constitué de trois parties: il commence au même endroit où il se termine dans un dinner, on assiste à la conversation entre Pumpkim et Yolanda, un couple de malfaiteurs, ils finissent par braquer le restaurant. Ensuite on rencontre Vincent Vega, qui revient d’un voyage à Amsterdam, et Jules Winnfield, qui sont à la recherche d’une mallette pour leur patron Marsellus Wallace, c’est là que se produit une des scènes mythiques du cinéma. Vincent et Jules entrent dans l’appartement de trois jeunes escrocs qui ont essayé de doubler leur patron, les jeunes sont terrifiés et Jules après avoir récupéré la mallette, cite un passage de la bible, du livre d’Ezechiel et tue un jeune. Les deux hommes arrivent ensuite dans le club de striptease de Wallace et rencontrent Butch qui vient de recevoir un avoir de la part de Marsellus, pour perdre le match, dernier de sa carrière. Butch et Vincent se cherchent, puis ce dernier quitte les lieux et se rend chez Lance, son dealer. Il lui achète de l’héroïne et ensuite se rend chez les Wallace, il doit tenir compagnie à la femme de son patron pour la soirée. Mia Wallace et Vincent vont dans un dinner façon années 50 nommé le Jack Rabbit Slim’s, les serveurs sont déguisés en Buddy Holly ou en Marilyn, ils commandent, fument puis un concours de twist est annoncé et Mia veut y participer. C’est encore une des nombreuses références du film, ici à Bande à part de Godard, ils remportent le concours et rentrent chez les Wallace. Pendant que Vincent est aux toilettes, Mia trouve dans sa veste une pochette de la poudre blanche, pensant que c’est de la cocaïne elle se fait une ligne. Elle saigne du nez presque immédiatement, et tombe dans les pommes, a des vomissements et lorsque Vincent sort des toilettes il est affolé et l’emmène chez Lance. Ce dernier refuse plusieurs fois d’aider Vincent, il cède finalement et avec l’aide de Jody, sa femme, Mia reçoit une piqûre d’adrénaline dans le coeur, elle reprend conscience et lorsque Vincent l’a ramène chez elle, ils décident de garder cet incident clos. Cette partie est appelée Vincent Vega and Marsellus Wallace’s Wife.

pulpfiction4 La partie qui suit, parle principalement de Butch, nommé The Gold Watch, elle commence sur un souvenir du boxeur. Un capitaine lui ramène la montre en or de son père mort au combat, lorsqu’il sort de son rêve il doit aller combattre, et malgré l’argent versé par Wallace, il gagne son combat et s’enfuit en taxi. La conductrice lui annonce qu’il a tué son adversaire, mais la seule chose qui le préoccupe sont les hommes de Marsellus Wallace. Il rejoint Fabienne, sa petite amie, dans un motel et prévoient de partir le lendemain, cependant cette dernière a oublié dans leur appartement la montre en or de Butch. Il y retourne donc pour la récupérer, Vincent était à l’intérieur, Butch le tue avec son propre pistolet lorsqu’il sort des toilettes. Il récupère sa montre et se croit sauvé jusqu’à ce qu’il rencontre Wallace sur sa route, il le renverse mais plus coriace qu’il ne l’aurait cru Marsellus se relève et le poursuit, ils rentrent dans une boutique assez sordide de prêteur à gages qui les fait « prisonniers ». Un homme est appelé, Zed, et viole Marsellus, pendant que Butch se défait de ses attaches et alors qu’il veut s’enfuir du magasin, attrape un sabre et tue le préteur a gages. Marsellus lui, tire sur Zed, Wallace donne son pardon à Butch en échange de son silence sur ce regrettable incident, Butch accepte et quitte immédiatement la ville avec Fabienne.

images La troisième est dernière partie s’intitule The Bonnie Situation, elle nous replonge dans le début de l’histoire, un troisième escroc s’était caché dans l’appartement du début du film. Il entend tout le discours de Jules et alors que ses partenaires sont tués il sort avec une mitrailleuse et vise Jules et Vincent. Ces derniers s’en sortent indemnes et exécutent le malfrat. Pour Jules le fait d’avoir survécu à cette fusillade est une intervention divine, il ne cesse d’en parler alors que Vincent demande à leur informateur, Marvin, pourquoi il ne les a pas mis au courant du troisième homme. La scène suivante se déroule dans la voiture de Jules, croyant avoir reçu une intervention divine il déclare vouloir se retirer du milieu, Vincent n’y croit pas, se retourne vers Marvin son colt en main, lui demande son avis mais avant que celui-ci puisse répondre, le coup part par inadvertance. Jules appelle au secours Jimmy (qui est interprété par Quentin Tarantino lui-même) pour cacher sa voiture. Marsellus mis au courant leur envoie Winston Wolfe qui doit régler la situation, nettoyer la voiture et s’occuper du corps. Une fois l’incident clos, Jules et Vincent prennent leur déjeuner dans le même dinner qu’au début du film, celui dans lequel se trouvent Yolanda et Pumpkin. Les bandits commencent leur braquage alors que Vincent est aux toilettes, Jules est forcé de leur donner son portefeuille, et Pumpkim lui demande d’ouvrir sa mallette qui est remplie d’argent. Jules s’énerve alors, dégaine son arme, Yolanda braque Jules, et se fait elle-même braquer par Vincent lorsqu’il sort des toilettes, Jules décide de leur laisser la vie sauve et les laisse partir avec l’argent du braquage. Les deux hommes quittent le dinner et vont remettre la mallette à Marsellus.

quention-tarantino-acteurs-1994-croisette-1591725-616x380Une des nombreuses particularités du film est qu’il n’est pas dans un ordre chronologique, ce qui apporte de l’intrigue et à la fois de l’incompréhension, des personnages tués dans des scènes précédentes réapparaissent. Mais la grande particularité du film tient en sa bande originale bien évidemment. Misirlou en scène d’ouverture, Jungle Boogie, Son Of a Preacher Man, You Never Can Tell ou encore Flowers On The Wall et Out Of Limits… Tous ces titres devenus mythiques, liés à l’humour noir de Tarantino, aux scènes ultra-violentes, à l’ironie et aux situations décalées ont fait de Pulp Fiction un film légendaire qui a marqué sa génération, et les générations suivantes. Le génie de Tarantino tient dans sa capacité à faire parler des truands de BigMac sans qu’ils aient l’air ridicules, un réalisateur sans conventions, qui fait un grand doigt d’honneur à Cannes et en a bluffé plus d’un avec son chef d’oeuvre aussi étonnant que brillant.

You Might Also Like

  • Nathalie
    28 mai 2014 at 11:13

    Chouette de se replonger dans Pulp Fiction 🙂

    Bises

    http://aubonheurdesdames-leblog.fr/