17 In Mood

J’ai (dé)testé une SPA

On commence la semaine par un coup de gueule.

Cela fait environ trois ans que je tanne mon homme pour que l’on prenne un chien.  J’ai grandi avec des chiens, je trouve que c’est vraiment formidable pour les enfants d’avoir un chien. Un chien joue, protège, câline, responsabilise, bref c’est un compagnon idéal qui sensibilise à la nature et aux besoins de l’autre. En prime on vit en maison avec jardin, alors c’est sur on a pas des hectares mais quand même cela pourrait suffire en attendant la sortie du soir et les promenades en famille le week-end. Enfin j’avoue que le contact avec cet animal me manque à moi. J’ai un chat depuis la disparition de ma chienne et force est de reconnaitre que ce n’est pas la même chose.

Depuis trois ans, mon homme m’oppose un refus catégorique, avec des motifs plus ou moins valables: les enfants sont trop petits, c’est des contraintes, la voiture n’est pas assez grande, les poils, le ménage… Lui aussi a vécu avec des chiens, et surtout lui aussi a perdu son chien.

Et puis on a fêté ses 40 ans au grand air, dans des yourtes avec des invités surprises: deux dalmatiens qui sont restés avec nous tous le week-end. En rentrant, je profitais de l’occasion pour en remettre une couche, sure d’avoir un non catégorique, je l’ai entendu me répondre: « oui c’est vrai, on pourrait se renseigner finalement »

dalmatien-Sociéte-protectrice-des-animaux-

Passé la seconde d’étonnement, le sourire aux lèvres, j’ai programmé une sortie à la SPA. Ah ben oui, car mon côté altruiste presque aussi prononcé que mon côté tenace, « m’interdit » de prendre un chien chez un éleveur alors que pleins de toutous attendent un maitre dans une cage.

Lors de notre première visite, c’est le coup de cœur pour une chienne noire de type labrador, première déception: lorsque je vais au bureau d’accueil, on m’annonce qu’elle est réservée.
Je sais que la SPA est animée par des bénévoles, mais mettre un panneau sur la cage pour prévenir éviterait bien des déceptions. On est rentré bredouille et tous déçus.
Deuxième excursion, je précise que c’est pas une sortie fun la SPA, les chiens aboient très forts, tu as envie de chialer, certains te brisent vraiment le cœur, mais bon je suis tenace donc…… Là une Border Collie nous tape dans l’œil, je vais me renseigner et j’apprends que la chienne suite à une histoire compliquée serait trop craintive, donc hors de questions avec des enfants en bas âge.
Au fil de la conversation, on me dit que la petite labrador est revenue, trop protectrice avec son maitre elle se retournerait envers quiconque l’approcherait, donc trop risqué avec des gosses.
On repart, encore une fois bredouille et bien triste. Cependant rien à dire les bénévoles font leurs jobs et même plutôt bien à Montpellier, c’est la faute à personne si après l’alchimie avec les autres ne se fait pas.

Jusqu’à ce week-end, où profitant de fêter Halloween chez Maya dans le Gard, on fait un saut en famille (c’est notre côté colle-colle le weekend on est assez inséparable) à la SPA de Nîmes.
Alors déjà le refuge de Nîmes n’a juste rien avoir avec celui de Montpellier, mais bon ce n’est pas la faute des bénévoles, si la Métropole a plus de moyens, c’est juste dommage pour les animaux.
Par contre ce qui pourrait être amélioré c’est l’accueil: tu arrives devant un portail vert, tu sais pas si tu es au bon endroit ou si le refuge est plus loin, rien n’est indiqué les boxes chenils sont agencés de façons très particulières, le noms des chiens n’est presque pas mentionné, leur âge ou leurs caractéristiques encore moins.

border-collie-Sociéte-protectrice-des-animaux-
On fait le tour, puis je vais me renseigner. Et là commence un échange d’une autre dimension. Je vais pas vous ennuyer avec toute la conversation, je vais me contenter de vous donner la conclusion.

Nous on cherche un chien de taille moyenne, pas trop vieux (ben oui s’il meurt dans un an et qu’on ne peut pas jouer ce n’est pas drôle), qui aime se dépenser: je cours un peu, on aime partir en balade… Alors oui c’est vrai on vit en maison, avec une clôture qui fait qu’un mètre trente de haut, oui, on travaille aussi toute la journée, et non on ne peut pas faire un aller-retour dans la journée et même si on a demandé à la voisine de venir voir le chien le temps qu’il s’acclimate, ce n’est pas suffisant. Pas convaincant non plus le fait de vouloir faire de l’éducation canine pour prendre confiance.

En conclusion, je sais pas si vous allez me croire mais le refuge n’avait aucun chien pour nous, non aucun, là pas question de traumatismes incompatibles avec des enfants, non juste que nous n’étions pas les bons candidats. Pour adopter un chien il fallait avoir des semaines de congé afin qu’il s’acclimate bien! Véridique, la personne qui m’a dit cela, au regard de son âge, a dû oublier dans son début d’Alzheimer (oui je suis méchante mais p****** ça fait du bien) qu’en fait les personnes actives ont cinq semaines de congé par an et qu’au vu de la moyenne mondiale ce n’est pas si mal et non je vais pas toute les poser d’un coup pour… mon chien. Je me suis même entendue dire que dans ce refuge ou ailleurs nous aurions la même réponse.

Par contre à aucun moment cette personne ne m’a demandé si j’avais eu des chiens, si je bossais tous les jours, si on pouvait s’arranger pour les horaires, si j’étais consciente que bien évidemment l’animal allait surement faire des dégâts (oui je suis consciente que ça va pas forcément être facile au début), si on aurait le temps le soir de le sortir, si le week-end on aimait se balader…

Maya qui a des chiens depuis qu’on se connait (31 ans ) et qui a quasiment toujours travaillée, la regardait débiter son flot d’âneries avec des yeux ronds, et le teint blême, pensant comme moi qu’à moins d’être retraité ou chômeur tu ne peux pas avoir un chien. Et encore faut être une desperate housewife parce qu’un chômeur il peut trouver du boulot et là c’est le drame.

On est reparti dégoutés, mes gamins ont pas compris, mon mec m’a repris en me disant que je n’avais pas besoin d’aller discuter avec elle, que je n’avais qu’à me taire…

Sociéte-protectrice-des-animaux-

J’avoue que dimanche j’ai promis à ma petite famille que oui on allait avoir un chien, très certainement un bébé, comme ça il grandirait avec les loulous et surtout comme ça on s’entendra pas dire qu’on est pas les bons candidats. Parce qu’en toute honnêteté si nous on est pas les bonnes personnes mais alors la majorité des gens que je connais et qui ont un chien sont des tortionnaires en puissance.

Alors pour une fois je vais laisser tomber, mes enfants s’essoufflent à se retrouver un dimanche sur deux à la SPA pour repartir bredouillent, puis soyons franc qui a envie d’être jugé de cette façon, de s’entendre dire qu’on fait mal les choses, lorsqu’on sait que la plupart des gens ayant un chien ont aussi un métier, parfois juste un appart, pas de voisine pour jeter un œil et pourtant cela fonctionne bien. Dire que c’est dommage est un euphémisme, j’avais vraiment envie de donner une chance à un animal qui n’en avait pas eu, et en écrivant cet article une petite voix me dit que je pourrais encore essayer, mais c’est beaucoup d’efforts aussi et de déceptions.
Pour info sachez que prendre un chien à la SPA vous coutera entre 150€ et 250€, ce n’était donc pas une question de moyens et enfin rassurez-vous les copines: Vanessa, Olivia, Agathe, Lelou, Stéphanie, Sabrina, Géraldine, Isabelle, Gwen, Sophie et les autres je vous ai pas vendu, j’ai pas dit que vous aviez des chiens (parfois plutôt gros et parfois en appart), et que vous travaillez toute la journée. Elle viendra pas vous embêter ma sorcière du 31 novembre, en même temps elle aurait vu que c’est pas ça qui fait le bonheur d’un chien.

En attendant, si vous connaissez des personnes sérieuses qui ont des chiens à placer, une famille est preneuse 🙂

You Might Also Like

  • Lelou
    2 novembre 2015 at 13:44

    Une pensée pour Nenette qui est la tristesse en 25kg^^

    • Maguelonne
      2 novembre 2015 at 14:51

      25 kg d’amour et bien de la chance comparé à d’autres boules de poils enfermés.

  • La fille de l'encre
    2 novembre 2015 at 14:31

    Déjà, je suis ravie que tu ai réussi à convaincre ton chéri, c’est une bonne chose de faite.
    Pour le chien, je suis un peu de celle qui pense que l’animal et toi, c’est une question de feeling et que forcément, vous vous reconnaîtrez lorsque vous vous verrez (je suis très bête avec les bêtes 🙂 )

    Quand à la sorcière, c »était sûrement l’effet Halloween non mais elle avait l’air sacrément conne 🙂

    • Maguelonne
      2 novembre 2015 at 14:53

      Je suis bien d’accord avec toi mais encore faut il laisser le temps à cette rencontre, je suis certaine qu’elle aura bientôt lieu 😉

  • Sarah
    2 novembre 2015 at 14:55

    Pour info, sache que j’ai eu la même réponse que toi avec la SPA de Nantes… J’habite en appart en rez de jardin, l’époque où l’on cherchait, mon mari travaillait à la maison 1fois par semaine et moi je pouvais rentrer tous les midis. On avait prévu de faire de l’éducation canine voir même du sport canin si le chien et nous aimions ça… Donc des gens plutôt responsables, je trouve, non? Et bien nous n’avons eu que des réponses négatives à chaque demande d’adoption que l’on a fait. Résultat, on s’est retourné sur le bon coin… J’ai adopté un gros chien (berger australien x beauceron), il fait de l’agility, du dog disc, 4promenades quotidiennes, et certaines semaines il va même à la garderie canine de mon club où il peut courir à loisir avec des copains. Dommage pour la SPA, non?

    • Maguelonne
      2 novembre 2015 at 15:53

      C’est ce qui va se passer, en maintenant c’est peut être mieux pour les enfants, ils pourront s’appréhender différemment.

  • prysme
    2 novembre 2015 at 14:59

    Je pense que mettre une pancarte à l’entrée de la SPA avec marqué : interdit aux non retraités sans jardin résoudrait le malentendu.

  • Sandra
    2 novembre 2015 at 15:38

    Bonjour,
    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre point de vue.
    En effet, il faut savoir qu’à la base, un chien de la SPA est très perturbé (syndrome de l’abandon, et c’est le cas pour toutes ces pauvres bêtes enfermées, après c’est vrai qu’on peut toujours tomber sur un chien qui n’aura pas de séquelles en terme d’éducation ou destruction, mais c’est un risque considérable à connaître) et ne peut pas rester seul le temps de son acclimatation (même si vous souhaitez une race censée être calme et tranquille ou que vos amis ont déjà adopté à la SPA et qu’ils n’ont pas eu de problèmes, ils ont eu beaucoup de chances, c’est rare). Pour que l’adoption se fasse dans les meilleures conditions, il faut être à ses côtés en permanence au début (au moins 1 semaine complète) et vraiment être TRES patients. Votre mari hésitait pour prendre un chien à cause des contraintes, alors comment réagira-t-il lorsqu’il découvrira les déjections, la casse et les dégâts causés par un toutou angoissé, laissé tout seul la journée ?
    Je vous écris ce commentaire simplement pour essayer de nuancer vos propos, et d’éclaircir les propos de la personne qui vous a refusé une adoption. Ils accueillent et replacent de nouveaux chiens toutes les semaines (20 adoptions par semaine en moyenne à la SPA de Montpellier) alors je pense qu’ils préfèrent s’assurer de la bonne comptabilité maître/chien, plutôt que de voir toutou revenir 2 semaines après encore plus déçus… Une adoption c’est pour le restant de la vie du chien, et bien souvent lorsqu’on adopte à la SPA, on sous-estime les contraintes d’éducation et de dégâts que peut engendrer cette voie d’adoption. Je suis certaine qu’en y retournant régulièrement, ils pourront vous offrir la joie d’accueillir un chien calme, sociable et qui ne sera pas trop perturbé. En tout cas bravo d’avoir franchi le cap de se tourner vers la SPA pour adopter, ce n’est pas un choix évident.

    PS : Je comprend le commentaire sur la clôture de 1m30, un chien que nous avions adopter à la SPA (très affectueux mais très perturbé) se faisait la malle tous les jours en sautant par dessus la clôture d’1m50 ! De vrais filous !

    Sandra

    • Maguelonne
      2 novembre 2015 at 15:52

      Et je suis bien d’accord avec cela, et la SPA de Montpellier a été très bien j’entends que leur rôle est de prévenir. Et c’est bien cela que j’allais chercher en discutant et en partageant mes intentions et nos habitudes. Maintenant je trouve dommage que sans me poser d’autres questions que la hauteur de mes murs et mon nombres d’heures de travail hebdomadaires, celle de Nimes me dise qu’aucun chien ne pouvait être adopté par ma famille. Ce que je dénonce ici n’est pas le fait que l’on nous ai refusé un chien mais le manque d’écoute, ma voisine serait passé en journée, plusieurs fois sans problèmes, mon ami part plus tard que moi et je suis là tous les mercredis et week-end à partir du vendredi 17h. Quand au dégâts occasionnés on était prêt à y faire face c’est bien pour cela qu’il a attendu si longtemps pour dire oui.
      Je pense que peu de gens peuvent offrir cela lors d’une adoption.

    • prysme
      3 novembre 2015 at 09:21

      Sandra, tu as raison de préciser tout cela, sauf que rien n’est indiqué ni le sur le site, ni dans les locaux. Recevoir un interrogatoire sans nous expliquer les raisons n’est pas très constructif – affronter l’ambiance des refuges pour animaux abandonnés est déjà une expérience en soi et qu’il faut y être préparer. Si le choix de la famille d’accueil doit être si drastique, il faut que la SPA communique plus. L’image de l’adoption d’animaux abandonnés/maltraités était faussée dans nos têtes, ce n’est pas un simple acte d’adoption mais un réel acte de sauvetage avec les sacrifices qui vont avec (longues vacances a poser pour l’acclimatation, préparation, psychologie) Pour ne pas faire perdre le temps des bénévoles et des visiteurs autant être clair des le départ même si cela doit changer le point de vue du public vis a vis de la S.P.A.

      Je n’ai pas d’avis négatif sur leur travail, je les admire toujours autant même après cette expérience, mais leur communication n’est pas la bonne. Je peux comprendre que d’après leurs critères nous ne sommes pas une famille idéale pour adopter un animal abandonné, mais dans ce cas, ne vaudrait il mieux pas sensibiliser le public a soigner ces animaux pour les rendre de nouveau apte à une vie domestique plutôt que d’ouvrir a tous une adoption si restrictive.

  • Isabellle
    2 novembre 2015 at 21:57

    Alors je comprends bien sue la SPA ne confié pas un animal déjà traumatisé à n’importe qui,c’est même très bien.Mais préférer les laisser dans des boxes alors que des familles aimantés pourraient s’en occuper,c’est du grand n’importe quoi.Que l’on s’assure que toutou ait un cadre de vie sécurisant,oui,mais leur donner une chance d’être aimé c’est quand même l’essentiel.C’est sur que mon chien préfère que je bosse à la maison,mais quand je partais la journée entière,insupportable très bien!

    • Maguelonne
      3 novembre 2015 at 09:14

      On est d’accord et c’est bien dommage.

  • Isabellle
    2 novembre 2015 at 21:58

    Il supportait très bien!

  • katarina
    5 novembre 2015 at 14:31

    Coucou, ton article m’a rappelée ma propre expérience.

    Je suis tous a fait du point de vue d’Isabelle.

    Mon chien à eu un parcourt pas facile, en un ans et demi de son début de vie il à fait plus de 5 maisons différentes (et ces premiers propriétaires étaient des retraitées avec jardin. Non ils ne sont pas mort, il ne voulait plus du chien.) Pour autant il n’a pas été traumatisé, n’a quasiment rien détruit et à été très bien éduquer en arrivant à la maison. Je l’est récupéré avant qu’il n’aille à la SPA ou làbas je n’aurais pas été « capable » d’avoir ce toutou d ‘après les critères de certains.

    Au début je suis allée à une SPA et j’en suis resortie dégoutée de leurs pratiques. On dirait qu’ils ne veulent pas que tu adoptes un de leurs pensionnaires. On m’a même sortie que « qu’un chien (adulte, n’importe le quel) ne pourrait pas vivre avec des chats (adultes) s’il n’en avait eu peu étant chiot ». Et vous savez quoi? Ma boule de poils à rencontrer les chats (et inversement mes chats ne connaissaient aucun chien) chez moi et après une mise ne place de la hiérarchie du groupe entre eux tous ce beau monde vit parfaitement ensemble et personne n’est mort / terrorisé / traumatisé.
    Le travail des bénévoles de la SPA est malheureusement indispensable et certaines personnes de ne devrait jamais pouvoir avoir quelquechose de vivant chat, chien, poisson rouge ou plante verte. Mais certains « extrémistes » de l’adoption arrivent juste à pousser les gens vers les éleveurs en décrétant que « soit tu es parfait soit tu dégages ».
    C’est très dommage.

    • Maguelonne
      6 novembre 2015 at 09:18

      Je pense que c’est la communication (expliquer et prendre le temps) qui leur manque, en même temps j’imagine que c’est pas évident car c’est des bénévoles pour la plus part et le temps n’est hélas extensible pour personne. Cela reste préjudiciable car au final c’est l’animal qui en pâtit. Merci pour ton commentaire qui me rassure pour le « mélange » chat/chien, notre projet d’adoption avance et ma seule crainte est qu’elle le vive mal 🙂

  • Johanna
    8 novembre 2015 at 10:20

    Coucou Maguelonne

    C’est Johanna (alias brunette) j’espère que tu te souviens de moi 🙂
    J’ai vu le sujet SPA alors évidemment j’ai sauté dessus… Tu te rappelles je pense à quel point j’aime les animaux.
    Je comprends tout à fait ce que tu ressens. C’est vrai qu’en allant à la SPA on peut vite se sentir jugés et pas à la hauteur. Les bénévoles sont exigeantes mais parce qu’elles ont vu des situations que tu ne pourrais pas imaginer. Des gens qui adoptent et qui ramènent le chien pour des excuses aussi bidons qu’hallucinantes. Et c’est le chien qui en souffre.
    Je te conseille de te diriger vers des petites associations comme « sous mon aile » (ils ont un Facebook) ou encore le comité de soutien à la cause animale (Facebook aussi). Tu peux également aller voir sur le forum rescue. Il y a des chiens de toute la France mais des covoiturages peuvent être mis en mlzce
    Explique leur la situation, ce qu’il s’est passé à la SPA, je suis sûre qu’ils comprendront. Bien sûr ils te poseront aussi de questions sur ton mode de vie pour être sûrs que tu es une bonne candidate à l’adoption, et je pense que c’est normal, mais ils seront peut être aussi plus à ton écoute.
    Vraiment je te déconseille d’adopter sur Leboncoin. Déjà parce que éthiquement tu voulais faire un sauvetage et deuxièmement parce que ça encourage les gens à faire reproduire leur chien. Il y a tellement de toutous derrière les barreaux qui attendent une famille. Je suis sûre que tu trouveras celui qui te correspond et que tu feras un chien mega heureux.

    Gros bisous

    • Maguelonne
      9 novembre 2015 at 07:17

      Merci Johanna pour ton commentaire, je remet pas en cause le travail des bénévoles bien au contraire, juste leur manque de communication au sujet de leur travail et d’explications quand à leur façon d’aborder les adoptants. Finalement et depuis ce week-end nous avons trouvé notre perle rare, c’est une retraitée d’élevage. Pour nous ça a coupé la poire en deux, un chien adulte donc moins sexy à l’adoption qu’un chiot, mais avec un suivi et une histoire « facile » donc plus simple avec les enfants. J’abandonne pas l’idée d’adopter mais là les loulous en pouvaient plus d’aller au refuge et de repartir déçs et nous non plus d’ailleurs. Au plaisir de te voir ou de te lire 🙂