3 In Mood

« Je t’aime » gratuit

Il m’est arrivée une fois seulement de participer à une manifestation de « Free Hugs » à Montpellier. Un groupe d’étudiants avec leurs pancartes, demandaient aux passants de les serrer dans leurs bras. Je l’ai fait. J’ai étreint un inconnu. Et un peu plus loin, une inconnue. Et j’ai aimé. J’aime cette idée qu’il se passe quelque chose avec cette personne dont je ne sais rien. Un câlin c’est quoi? Quelques secondes seulement…

Aujourd’hui un peu sur le même principe, je vous propose de dire « Je t’aime ». Peut-être pas à un inconnu (quoi que ça pourrait être sympa), à la personne de votre choix. Je suis quelqu’un de peu pudique dans mes Je t’aime. Je le pense, je le dis. Cela ne veut pas dire que je le dis facilement mais si je le ressens, il sort.

Je le dis. Je l’écris ou je le cri tiens! S’il le faut je le crie. Je le dis à Martin 20 fois par jour, j’aime lui dire. Je le dis à ma sœur, Milo. Souvent dans la journée on s’envoie des mails et je l’écris, là, à la fin. Au téléphone aussi et quand on se voit c’est Câlin gratuit obligé! Je le dis à mes copinettes, que j’aime fort et qui sans lien du sang, rendent la vie plus douce. C’est sûr. Je le dis à mon neveu. Lui, JE L’AIME!!! C’était le cas avant même qu’il existe, ne soit pensé et conçu. Je lui demande si « On s’aime? », il répond « Ui ». Je suis assez fière car je lui ai appris à dire Je t’aime. Il y a quelques mois, ça ressemblait à « t’aine tatie ». Aujourd’hui c’est plus clair. Je pousse un peu et essaye qu’il répète « à la folie ». C’est pas gagné! Ce qui est étonnant en grandissant, c’est qu’on ne le dis plus, ou peu, à nos parents. Personnellement je le dis peu à ma mère. Enfant, je lui disais tout le temps. Je crois que la dernière fois c’était à Noël. Mon frère, je crois que je ne lui ai jamais dit. Pourtant je l’aime. Ce fut une évidence.

Comme le Câlin, je crois que le Je t’aime est gratuit. Il ne demande rien en retour. Si? Quoi qu’il y en a qui paye pour un câlin…mais pour un Je t’aime? Peut-être que le Je t’aime qui attend un retour, c’est le premier. Celui auquel on réfléchie. Je le dis, je le dis pas. Et surtout va-t-il (elle) répondre???? On se liquéfie. Le cœur prêt à exploser dans une poitrine qui va éclater. Des sueurs. Je t’aime. Le stress de la réponse.

Alors partante?? A qui direz-vous Je t’aime aujourd’hui? Un gros Je t’aime, crié sur les toits. Un petit murmuré, dans un creux d’oreille. A la fin d’un texto à une amie qui compte. Glissé dans la boîte aux lettres de son voisin canon. Laissé sur un post-it sur la table. A la vue de tous sur Facebook. 1000 possibilités s’offrent à vous et pas besoin de la Saint Valentin!!

You Might Also Like

  • Pine'up
    12 février 2012 at 12:21

    Mes je t’aime sont toujours gratuits

    • Lelou
      12 février 2012 at 12:45

      On s’est comprises alors…

  • SYLVAIN
    12 novembre 2012 at 08:57

    J’m beaucoup l’idée si les donneurs et receveurs se sentent mieux après , alors j’ aime. ……

    Sylv.
    Zoé Confetti Jacou

    http://www.zoeconfetti.fr