In Mood

Noël d’une Myrtille…

La course de Noël est amorcée, les magasins sont submergés, les petits trépignent dans les rayons, et vous vous demandez (ou on vous tanne pour avoir une réponse): Qu-est-ce qu’on va manger?? Et on le fait quand: 24 ou 25? Il faut concilier avec les envies de chacun, les possibilités: les familles recomposées, les grands-parents qui sont loin, les amoureux qui ont aussi des parents et des grands-parents qui sont loin…bref! Un joyeux bordel moment à préparer pour le plaisir des plus Petits et les migraines des Grands! Rassurez-vous chez les Myrtilles c’est la même!

Pour vous donner une idée d’un Noël dans ma vie d’adulte (lol), mon sapin n’est pas fait! Nous avons toujours eu des sapins synthétiques, mais cette année Martin en veut un vrai alors par mauvaise volonté inconsciente (ou pas), bah il est pas fait! A cette période, il clignotait déjà, une crèche gigantesque à côté faite des mains de mon grand-père. La tradition gardée c’est celle de l’ouverture des cadeaux à minuit! On restait éveillées jusque là pour tout ouvrir. Au grand plaisir de Milo qui avant de profiter des siens, devait, en grande sœur aimante, construire les miens et ainsi collait tous les décors de la maison de Barbie! La chaaaaaannnceeeee!! L’avantage c’est qu’aujourd’hui elle est experte en collage mais plus pour moi 😉 Même si je suis une grande personne, j’ai toujours autant d’impatience à voir l’heure arrivée! La magie de Noël…

Dire que tu es impatiente est un euphémisme tu es pire que les gosses de 6 ans!!!! Et comme bien souvent à cette période de l’année je te suis complémentaire. J’aime l’idée de ces tablées ou on sera réunis. L’idée de faire rougir mon beau frère, en le titillant, d’écouter les récits de ma sœur, fraîchement bordelaise, maman qui cuisine et nous, les chieuses qui exigeons sans rien faire d’avoir le menu choisi! Mon père qui veut son éternelle dinde aux marrons parce que ça lui rappelle son enfance et sa femme qui soupire, car elle voudrait plus d’exotisme… Aujourd’hui un petit prince est venu grossir les rangs. Alors un beau sapin naturel trône dans mon salon, et en attendant que ses legos arrivent, le petit prince joue avec les sujets de la crèche…. Gageons que dans l’avenir d’autres princes et princesses viendront faire échos aux soupirs de Lelou ce soir-là. Avec quatre sœurs, j’ai toutes mes chance de voir dans l’avenir de belles tablées animées. D’ailleurs en parlant de grande famille, Mâya que j’aime appeler le lendemain pour un débriefing, a elle une famille à faire pâlir d’envie les amoureux de repas qui durent des heures!!!

Contrairement à Lelou, mon sapin éclaire déjà de toutes ses lumières ma salle à manger. Et, bien sûr, c’est un faux, très écologique et très pratique car même une myrtille en période de Noël n’a pas envie de ramasser les épines tous les jours avec son aspirateur!

Noël, ça se fait chez le Chef de famille et nous devons tous être présents, frères, sœurs, et bien sûr les enfants… Ce qui représente une bien grande famille mais après tout c’est Noël! Nous faisons le réveillon le 24 décembre au soir et nous endormons les enfants pour que le Père Noël puisse faire son travail correctement. Le lendemain matin, à peine réveillés, les enfants découvrent tout émerveillés, les surprises qui les attendent au pied du sapin… Et pour ce qui est du montage et des autocollants de la maison de barbie, chez nous, ce sont les parents qui s’y collent!

You Might Also Like