In Mood

Un look de circonstance

Je ne sais pas si vous avez suivi mon instagram ce week-end, mais ça y est on l’a trouvé notre poilu. Je pensais pas avoir un coup de cœur sur une photo, pourtant c’est ce qui s’est passé.
Refroidi par nos récentes expériences quand à l’adoption d’un chien, mon homme s’est mit à m’envoyer des liens en vue d’adopter un chiot. Là je me suis dit que nous étions loin de l’idée de base, celle d’offrir un foyer à une bête en souffrance.
En même temps, il faut bien reconnaître qu’on avait épuisé les enfants en les emmenant avec nous au refuge, sur ce point c’est notre faute, avec le recul nous n’aurions pas dû. Pourquoi? parce qu’ils partaient tout content et revenaient déçus malgré nos explications. Si j’ai un conseil à donner, partez en couple chercher un chien, réservez-le et revenez le voir avant l’adoption définitive avec vos loulous, l’inverse est très difficile pour eux et pourtant les nôtres ont été super patients croyez-moi.
Dans tous les cas notre quête ne pouvait pas s’arrêter, s’entendre dire non c’est pas facile, décevoir ses gosses c’est … pas envisageable, en tout cas pas là.

Donc, au risque d’en décevoir plus d’un, j’ai moi aussi investigué sur le bon coin, là coup de foudre pour une chienne trop belle, un berger australien, qui avait besoin d’une retraite douillette et dans une famille aimante. En fait le coup de foudre c’est surtout moi qui l’ai eu, j’ai pas eu de mal à convaincre mon fils nous avons les mêmes goûts (en tous cas pour l’instant), l’homme lui a un peu grincé des dents, quand à ma puce tout allait se jouer le jour de la rencontre.

Samedi c’est un peu stressée que je suis partie avec tout mon petit monde à la rencontre de Lizzy. Quitte à aller vadrouiller à la campagne, mon homme avait prit son appareil photo et comme la lumière était belle on a même fait un look sur le chemin.

DSC_2748-blog

DSC_2750-blog

DSC_2752-blog

Veste treilli Empire chez Le Boudoir de Joséphine
Haut Zara
Pantalon LTB chez Sapsak
Foulard Promod
chapelet Zia Antonia
Sac Brontibay
Bottes Les Tropéziennes

Comme vous pouvez le constater j’étais habillé de circonstance, un style urban street, simple et efficace. En même temps j’allais pas y aller en talons, on est d’accord.

DSC_2773-blog

DSC_2775-blog

Après une heure et demi de route, l’élevage se trouvant à coté de Carcassonne, la BONNE rencontre a eu lieu.
Ma puce, plutôt impressionnée habituellement par les chiens qu’elle ne connaît pas, est allée naturellement vers elle – premier bon point – quand à l’homme il n’a pas mit longtemps à craquer devant cette boule de poil, certes un peu plus grande qu’il ne l’avait imaginé mais adorable.
Samedi soir, nous avions officiellement un chien, pour le plus grand bonheur de ma famille.

lizzy-australian-sheperd-berger-australien

Cela peu paraître idiot, mais la présence d’un chien me manquait depuis un bout de temps, enfant j’ai eu des moments incroyables avec mes chiens. A la maison il y en a toujours eu, quand mes parents n’en avaient pas, c’était mes grands-parents. J’ai grandi entourée d’animaux : cheval, poules, canards, chiens, chats et le plus fou c’est que cette ménagerie logeait tout comme moi à quelques minutes du centre ville de Montpellier. Les animaux sont d’excellents partenaires de jeux, surtout le chien: il participe à l’imaginaire de l’enfant, sait écouter, câline, protège, ne dis jamais non, peut refaire les même choses sans se lasser des dizaines de fois. Qui peut se targuer d’avoir autant de qualités.
J’en profite pour remercier mon amoureux un peu pour les photos, beaucoup pour avoir dit oui.

En relisant ce post je m’aperçois qu’il est un brin fouillis, tant pis au moins maintenant vous connaissez Lizzy. Et vous, vous avez un animal de prédilection?

You Might Also Like