2 In Mood

Confessions musicales

Après deux semaines intenses, je souffle le temps d’écrire ce post, entre révisions et examens blancs. Je vous avez promis une playlist de rock purement américain, quelques contre-temps d’ordre technique (j’adore l’informatique…) ne m’ont pas permis de publier mon article, je dois également continuer mon art project. Alors pour me faire pardonner de mes retards, une playlist assez drôle.

Parce que parfois écouter de la daube ça fait du bien, je vous ai dressé cette playlist de la honte. Vous savez, ces chansons que vous écoutez en secret chez vous en n’oubliant pas d’effacer votre historique Youtube?

Elle a les yeux revolver de Marc Lavoine, chanteur à midinettes comme le dirait si bien Maguelonne, ahhh cette belle prose nous émoustille.

Sous le sunlight des tropiques de Gilbert Montagné, grand classique des soirées beaufs, anniversaires et tout le folklore national, et en plus on connait les paroles par coeur.

Quand la musique est bonne de Jean Jacques Goldmann, qui entre parenthèses est un grand compositeur, mais sérieusement c’est rance, rien que le titre… Notez le clip, notez.

Elle m’a dit de Cali, c’est un grand moment des paroles à sa voix, et bien sûr l’accent du sud, qui apporte sans conteste un aspect beaucoup plus authentique. Sérieusement, il a écrit ça pour faire rire ses potes. Si vous voulez de bonnes imitations, j’ai une amie très douée.

Est-ce que tu viens pour les vacances, seul et unique hit de David et Jonathan. Remarquez, il vaut mieux. Ici aussi les paroles sont assez exceptionnelles…

J’ai encore rêvé d’elle, Il était une fois. Rien que le nom du groupe en dit long sur leur carrière… Si je ne m’abuse je crois que la chanson passe dans Camping, ça c’est cool.

Hélène de Roch Voisine. Référence à la déesse Grecque, à l’héroïne du feuilleton « Hélène et les garçons » ou simple amour perdu du compositeur? Je préfère ne pas savoir en réalité…

C’est pas l’homme qui prend la mer de Renaud, alors là c’est juste magique. Le « tatatan » du début, c’est fantastique, je n’ai pas de mots. Les paroles n’ont pas vraiment de sens, il chante faux, et on a plus l’impression que Renaud, ben ça le fait chier de chanter. Y’a aussi Laisse Béton qui est très grand comme titre.

La balade des gens heureux de Gerard Lenormand, ça rentre dans la tête et on ne peut plus s’en défaire. C’était ça son secret à Gégé.

Les lacs du Connemara de Sardou, ou la plus grande chanson de beuverie, et ne me dites pas que vous ne la chanter jamais en soirée. Celle-là, j’ai pas honte de l’écouter.

Les démons de minuit Images, ça c’est énorme. Ca fait toujours sensation en soirée avec le très bon Nuit de folie de Début de soirée (sacré nom de groupe). Le clip reste un grand moment de cinéma.

Chacun fait ce qu’il lui plait de Chagrin d’amour, y’a rien à dire.

Je critique, je critique, mais de temps en temps ça fait bien rire, il y en a beaucoup d’autres, alors vous aussi faites nous partager vos chansons un peu honteuses!

You Might Also Like

  • Les Décalées
    25 mars 2015 at 11:07

    Notre playlist étant assez similaire, on rajoutera juste le Jerk de Thierry Hazard, Sous le vent (histoire d’imiter Céline pendant quelques minutes) et Femme Like You de K Maro 🙂
    Ah et on allait oublier ! Femme Libérée de Cookie Dingler (son nom y est pour beaucoup)
    A bientôt, les Décalées !

  • Lelou
    25 mars 2015 at 18:52

    J’ai attrapé un coup d’soleil, un coup d’amour, un coup d’je t’aime… Faute avouée, à demi pardonnée 😉