2 In Mood

[Mariage] La robe

C’est parti! On lance les préparatifs. La star du jour est la robe. Il fallait bien commencer par quelque chose…et puis c’est aussi la pièce qui nécessite des retouches alors autant s’y prendre en avance.

Les boutiques de mariés sont de vrais boudoirs féminins et girly à souhait, un des plus beau de Montpellier reste l’Atelier Mariés, dont on vous a déjà parlé ici. Le lieu nous a immédiatement séduit. Dans un des vieux immeubles du boulevard Ledru Rollin, la boutique est belle, romantique et délicate.
Carole vous accueillera et saura prendre le temps de vous conseiller. Avenante, souriante et douce, elle sera à vos côtés à chacun de vos choix. Et il faudra en faire un! Les robes qu’elle a à vous proposer sont toutes sublimes: drapées, perlées, meringue ou droite… Vous trouverez celle qui vous mettra le plus en valeur. Pronovias est une marque espagnole qui travaille finement et propose des modèles élégants.

Mariée PronoviasL’Atelier Mariés, Boulevard Ledru Rollin, Montpellier. 0614185390. Distributeur exclusif Pronovias. Tarifs entre 1000 et 3000€ la robe.

Un autre showroom qui vaut le coup d’oeil, c’est le Boudoir d’Olympe. Situé rue St Guilhem, on a eu beaucoup de plaisir à se promener sur le blog de Charlotte la responsable de la boutique.
Elle propose une large collection de robes et accessoires de créateurs: Rachel Simpson, Rue de Seine, Sarah Seven… On retrouve un style classique et bohème. Des matières légères, délicates qui mettront en valeur chaque partie de votre silhouette.
Olympe Mariage, 23 rue Saint Guilhem. 04 11 75 68 33. Nous n’avons pas d’informations sur les tarifs.

L’autre option qui s’offre à vous est d’avoir une robe complétement unique! Faites sur vous, pour vous, du sur-mesure! Nous avons alors contacté Séverine Dartois créatrice made in Montpellier.
Souvent les créateurs sont associés à des tarifs prohibitifs, ce n’est pas toujours le cas et c’est encore plus vrai pour une robe de mariée. C’est surprenant de voir le peu d’écart qu’il peut y avoir entre une robe de créateurs et une robe de boutique.

Séverine a accepté de répondre à nos questions:
Quel est ton parcours?
Je suis une créatrice autodidacte de 27 ans, j’ai commencé à réaliser des vêtements il y a de cela 9 ans. J’ai réalisé plusieurs défilés dès 2004 à Montpellier entre autre. Mes premiers modèles étaient très tournés vers le cyberpunk et la fantaisie urbaine. Mais j’ai très vite porté un intérêt particulier à  la corseterie. Sans doute le souci du détail, la minutie nécessaire à leur réalisation, l’élégance des lignes, la beauté des dentelles et l’histoire qui s’y rattache m’ont-elles séduites…
Aujourd’hui je suis spécialisé dans la corseterie et les robes de mariée sur-mesure. Je travaille de manière artisanale sur toutes mes pièces. Il s’agit toujours de modèles uniques ou de micro-séries.

Comment se passe la conception?
Bien que je propose mes propres modèles de robes de mariée, elles sont la plupart du temps pensées avec les futurs marié(e)s. Je mets alors mes connaissances et mon savoir-faire à leur service pour obtenir le résultat voulu. La plupart des mariées ont le bon sens de me contacter des mois à l’avance. Et c’est seulement après différents entretiens et essayages, espacés de plusieurs semaines voire plusieurs mois, au cours desquels on définit et recherche la coupe exacte, les matières choisies et les couleurs désirées, que je leur réalise la robe de leur rêve.

Pour ce qui est de la corseterie c’est un travail et une réflexion de tous les instants. Mon esprit est souvent focalisé sur la conception de nouveaux modèles ou de solutions techniques, pour créer de nouvelles coupes ou mettre au goût du jour des modèles historiques. Je m’attèle également à trouver les matières et les dentelles nécessaires ou à concevoir des vêtements ou accessoires qui s’allieront avec mes créations. La conception d’un corset ou d’un serre-taille demande savoir-faire et précision.
 La première étape est souvent graphique. Il m’arrive d’avoir l’idée de la forme ou du rendu que je recherche ou d’être inspirée par un modèle historique redécouvert lors de mes recherches.
 Vient ensuite le patronage, une étape incontournable pour du sur-mesure.
En troisième il y a la coupe. Un corset peut demander de 8 à 40 (ou plus) pièces de tissus différentes où chacune doit être coupée de manière précise en fonction du sens du tissu.
 La quatrième étape est celle de l’assemblage. L’une des plus délicates qui demande une concentration extrême, qui ne pardonne pas des écarts de quelques millimètres et où chaque erreur peut me coûter des heures de travail supplémentaires. Cela regroupe la couture, la pose des baleines, des œillets et enfin du laçage. Ce n’est qu’à la fin de ce processus que j’ai le bonheur de contempler le résultat de nombreuses heures de labeur.
Cela dit il m’arrive de réaliser des serres-tailles ou des corsets et de ne les terminer réellement que longtemps après grâce à quelques touches de plumes ou de dentelles par exemple.

Le tarif ?
Pour une robe de mariée sur mesure il faut compter entre 1500€ et 7000€, tout dépend du modèle de la robe, des matières, des décorations etc…

severine-dartois-robe-mariee-mademoiselle-studion-design

© S[n]D-Studio’n Design 2014

Séverine Dartois: severine.dartois@gmail.com Ou 06 76 49 92 46

Pour les plus petites bourses et les accessoires, Pronuptia,  Cymbelline et Tatie Mariage restent des adresses à garder sous le coudes pour leurs modèles, mais aussi pour tout ce qui est étoles, jarretières (comment ça pas de jarretière?), gants, sous-vêtements… Finalement des accessoires il y en a pas mal et en boutique de mariés ils coûtent un bras et demi un peu cher. Pareil pour les bijoux, n’hésitez pas à faire un tour chez: Iam, Claire’s, Moa,…, notamment pour les diadèmes.

Vous vous doutez bien que Myrtille pense à tout et surtout à tout le monde! Il paraît que vous n’êtes pas seule ce jour-là, y’a comme quelqu’un à votre bras… Si c’est un monsieur, vous pouvez l’orienter vers les boutiques Casting et Dewatcher. Milo a un faible pour la boutique Casting c’est très certainement dû au mannequin, plus qu’aux costumes…. Ou, si lui aussi veut son modèle unique, vers le showroom  Toxan Vercelli.

You Might Also Like

  • elodie
    23 janvier 2014 at 08:58

    Super cet article, je ne savais pas qu’il y avait autant de choix sur Montpellier et des jolis créateurs… Hâte d’aller y faire un tour !

    • Lelou
      23 janvier 2014 at 17:25

      On est là pour ça! 🙂