4 In Les jolies choses/ slider

Ma salle de bain en mode écolo

beauté-ethique-blog-lcdm3

Celles qui me suivent depuis un moment, savent à quel point ma mise au vert est conflictuelle. Je suis un être faible, je l’avoue. Je suis pleine de bonnes résolutions un temps, puis le quotidien s’embrouille et hop! Tant pis le produit était sur le chemin.  C’est pareil dans ma salle de bain. Je remarque, quand même, que j’ai adopté certaines habitudes beaucoup plus écolo et que je m’y tiens. Je sais par avance que beaucoup d’entre vous se posent des questions sur les méthodes alternatives qui vont suivre. Je préfère vous prévenir, cet article atteint des summums de « glamourattitude ».

beauté-ethique-blog-lcdm2

Je commence soft: J’ai remplacé la plupart de mes cotons, voir tous, par des lingettes en bambou ou du « sop’malin ».  Je lave tout en machine avec les serviettes de bain et rien ne bouge. Au début j’étais un peu sceptique pour les traces de make-up mais non, tout ressort nickel. Je commande les lingettes sur Les tendances d’Emma, elles ont un excellent rapport qualité/prix, l’entreprise française aide à la réinsertion des personnes dans le besoin. Pour le sop’malin, c’est de vieux draps, chiffons découpés rapidement. A la maison, on a tous pris l’habitude!

beauté-ethique-blog-lcdm8

J’ai depuis quelques mois investi dans un orriculi. Cet objet sert à se récurer les oreilles et remplace le coton tige. Je pense que c’est d’ailleurs beaucoup plus sain. Je le désinfecte ou le nettoie au savon après chaque utilisations.

beauté-ethique-blog-lcdm

Tout le monde se souvient de notre premier atelier savon, nous utilisons encore notre première production. Le savon fait soi-même ou acheté sur les marchés représente une excellente alternative au gel douche: plus naturel, sans emballages.
Si vous n’êtes pas tenté par la fabrication, je vous recommande les savons de Gaiia (ils ont un emballage, c’est le hic) ou ceux d’Andhorinas. Karine propose des savons au détail et des pots de savon noir avec un système de consigne: vous ramenez le pot elle vous enlève un euro. Le savon noir peut être utilisé quotidiennement comme un gel douche, le sien est enrichi en aloé-vera.

Une cup (coupe menstruelle), ben ouais. Alors je vais pas vous dire que j’ai banni les tampons, ma boîte dure juste trèèèèèèèès longtemps. La cup n’est pas tout le temps le plus pratique car elle demande d’être très rigoureuse sur hygiène, or c’est pas forcément évident de bien la nettoyer selon l’endroit ou vous vous trouvez. Il faut aussi penser à la désinfecter le soir, la stériliser entre deux applications. Ça se fait ! Je vous avais dit que l’on allait atteindre des sommets de glamour attitude.

beauté-ethique-blog-lcdm5

Le port de serviettes hygiéniques lavables. C’est mon dernier investissement. J’ai mis longtemps à passer le cap. Le produit ne me semblait pas optimal. Puis je me suis renseignée et décidée à sauter le cap.  Je n’ai pas de règles abondantes, je réserve leur port à la nuit ou à quand je travaille à la maison. C’est plus épais qu’une serviette classique mais c’est confortable.

Depuis mon atelier sur la cosmétologie au naturel, j’avais mon déodorant maison. Il faut que j’en fabrique une nouvelle fournée. La recette est ici, il fonctionne très bien. Il gomme les mauvaises odeurs sans empêcher la transpiration.

Pour le dentifrice, c’est l’homme qui s’est mis à le fabriquer. Sa recette est plutôt pas mal, assez proche de celle de Sandrine . À la maison, on est trois sur quatre à l’avoir adopté. Mon fils ne veut pas lâcher son tube de dentifrice bio. Pour l’été on a opté pour du bicarbonate. Plus facile à transporter en vacances et à utiliser au quotidien. Celui à l’huile de coco est totalement liquide durant l’été, ça peut vite devenir un inconvénient, voire une catastrophe.

beauté-ethique-blog-lcdm6

beauté-ethique-blog-lcdm4

Concernant le reste de mes produits routiniers, il y a le oily bun et le soin protecteur de cils trouvé sur le compte Instagram de Lucile Champy, testé et approuvé. Le sérum hydratant visage, réalisé lors de l’atelier cosmétique naturels, l’emploi hebdomadaire d’un gommage corps à base de sucre et d’huile d’olive. La recette de ce dernier m’a été apportée par mon fils. C’était le cadeau de la fête des Mères une excellente idée!
Lorsque les tubes ou pot sont finis il suffit de tout laver, désinfecter et recommencer. C’est assez libératoire finalement et aussi très intéressant de découvrir les huiles végétales, les huiles essentielles, leur efficacité.

Je commande mes contenants sur Aromazone si je ne les recycle pas, idem pour mes huiles végétales. Mes huiles essentielles viennent de chez Pranarom, le reste en magasin bio: cup, serviettes…

Finalement je me dis que s’est plutôt pas mal? C’est quoi vos habitudes, à vous?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Poompoom Pauline
    2 août 2018 at 18:36

    Coucou,
    Aussi sympa que glamour cet article 😉! Bel élan ça motive…Ici aussi le zéro déchet écolo s’invite dans la salle de bain : shampoing et dentifrice solides, brosse à dents éco-friendly avec tête échangeable (et recyclable), savonnette à la place du gel douche….et énorme tri dans les placards.
    Next : cousettes de lingettes….petit à petit on y arrive !

    • Reply
      Maguelonne
      3 août 2018 at 11:26

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Est-ce que je peux te demander où tu trouves les brosses à dents interchangeables ?

  • Reply
    Poompoom Pauline
    5 août 2018 at 11:19

    Sur lamazula.com. Ils assurent même la collecte des têtes usagées pour les recycler.

    • Reply
      Maguelonne
      10 août 2018 at 10:43

      Merci pour l’info je vais aller jeter un coup d’oeil.

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.