5 In Voyages

Las Vegas, la ville de tous les excès

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-1

J’en aurais mis du temps à venir partager mon dernier voyage. J’avais commencé sur la chaine du blog avec des vidéos montées sur la route entre Las Vegas et San Francisco. Il faut dire que les distances sont longues et au bout d’un moment moi l’état contemplatif, ça me déprime. Comme les routes sont très droites, c’était facile de monter au fur et à mesure les images prises les jours d’avant, sans être malade. Il y a eu le retour, la préparation de la fête en France dont bien sûr, je vous parlerai et puis surtout le temps d’atterrir mentalement.
On apprend avec l’expérience dit-on, le reste n’est qu’information.  J’ai compris que se marier, c’est vivre un ascenseur émotionnel incroyable et c’est mettre un peu de temps à s’en remettre. C’est un événement qui marque d’une balise le chemin, peu importe l’âge ou nos attentes quant à ce moment. Je fais partie de celles qui n’ont pas rêvé leur mariage et honnêtement je ne me serais (sûrement) pas permis de rêver si grand, si fort…

Allez venez, on remonte le temps, nous sommes le 2 juin 2017 à 5h du matin, aéroport de Montpellier, on est neuf à partir pour Las Vegas.


Itinéraire: Montpellier-Paris, Paris-Mineapolis, Minéapolis- Las Vegas, avec à peu près deux heures d’escale dans chaque aéroport, c’est un voyage d’une vingtaine d’heures. Un autre itinéraire est possible pour le même temps: Montpellier-Paris, Paris-Los Angeles, Los Angeles-Las Vegas en voiture (4h30 de route). Au départ de Paris on a fait deux équipes, à l’arrivée le ressenti était le même. On s’était dit qu’on allait faire plein de choses, qu’on dormirait dans l’avion (20 ans que je voyage et je n’ai pas encore compris que je ne faisais pas partie de ceux qui ont la chance d’y arriver!!!!!), qu’on allait arpenter le Strip et faire la fête…

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-3

En fait, non, on a pris 15 degrés, neuf heures de décalage et on a dormi. Nous avions réservé une chambre au Bellagio et nos potes dormaient au Jockey Club, un hôtel situé juste à côté, que je vous recommande. En terme de qualité, fonctionnalité, prix il est imbattable surtout si vous voyagez en famille ou entre amis. Les chambres s’apparentent à des Appart’hôtels ce qui s’avère très pratique à plusieurs ou en famille, enfin, il est situé au milieu du Strip.

Le lendemain, réveillé tôt, car en plein jet lag, c’est ma sœur qui m’a accompagné dans ma quête du Graal matinal: un café! Il est sept heures du matin, les joueurs sont déjà au boulot et la journée promet d’être chaude. Sans aucune originalité, nous nous sommes échouées dans un Starbuck (valeur sûre quand tu n’es pas réveillée) en attendant que les autres émergent.
C’est là que nous avons articulé ce séjour de 5 jours à Sin City. Au programme il y avait une inscription au bureau des mariés, deux mariages, un EVJF (Enterrement de vie de jeune fille) et un EVJG (….de garçon!), entre-temps nous nous sommes proposé de visiter Las Vegas et ses environs.

Il y a quoi à faire à Vegas entre balades sur le mythique Strip, boulevard où se situe tous les plus grands hôtels, emblèmes de la démesure de cette ville en plein milieu du désert et la découverte de ses environs. Las Vegas est un endroit extravagant, s’apparentant à un Disneyland pour adultes où tout ce qui n’est pas permis ailleurs aux Etats-Unis est autorisé : boire dans la rue, jouer toute la journée, fumer en intérieur surtout si vous jouez, se promener dénudé(e)s, voir très dénudé(e)s, il fait très chaud, jouer à la guerre, se marier très vite, voir des spectacles de folie, faire de la Tyrolienne en pleine rue ou entre les immeubles, s’amuser, prendre du bon temps, faire du shopping, en fait, tout est possible moyennant du temps et … de l’argent.

chroniques-de-myrtille-las-vegas7

chroniques-de-myrtille-las-vegas6

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-5

las-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille

las-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille-vue

Nous avions deux voitures, ce qui nous a permis de sortir de la ville pour aller faire un tour à Red Rock Canyon, à quarante minutes de route, c’est la nature, une bonne façon de s’aérer. La visite du barrage Hoover à la même distance est à faire. Si vous êtes fan de films américains, vous vous régalerez, de nombreuses scènes y sont tournées.

Nous

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-10

Dans la ville, c’est shopping obligatoire, fallait bien ramener des souvenirs, tout comme la manucure et la visite d’un Séphora pour les filles.
Entre deux activités studieuses, on a « booké » des places pour le Cirque du Soleil. La célèbre compagnie circassienne est partout à Las Vegas avec au moins cinq spectacles qui tournent en permanence. Nous avons vu « Mystère » une allégorie sur la vie. Je pense que tous leurs spectacles sont à découvrir tellement c’est travaillé, beau, avec des performances incroyables. J’espère que dans les années futures le cirque ressemblera à un spectacle enchanteur fait par les hommes pour les hommes et qui fichent la paix aux animaux.

las-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille-malllas-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille-mall

chroniques-de-myrtille-las-vegas-cirque-du-soleil

Autres activités à Végas, visiter les malls, grands centres commerciaux aux architectures étonnantes et traverser les hôtels. Ils ont tous un thème, on dit que pour changer de pays à Vegas, il faut changer d’hôtel. J’ai particulièrement aimé le Bellagio, le Venetian (bienvenue à Venise, tout y est la place St Marc, les gondoles..) le Caesar Palace, QG de Céline Dion, l’Excalibur. Le quartier downtown, Freemont,  nous a laissé un super souvenir et quelques fous rire, c’est là que l’on peut se prendre pour un super héros en empruntant une Tyrolienne à l’horizontale. C’est un des quartiers les plus animés, jour et nuit, on peut y trouver de tout, le meilleur comme le pire. Il est beaucoup moins superficiel que le Strip, vive le typique. A tester, le parc d’attraction couvert.
On a visité le musée des Néons, c’est là que les enseignes lumineuses de la ville  viennent prendre leur retraite. Au travers de chacune, c’est l’histoire de la ville qui se raconte, à faire assurément.

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-14

chroniques-de-myrtille-las-vegas-scenographie-japan-bellagio

Scénographie sur le Japon. Bellagio

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-4

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-7

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-6

las-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille-venitian-hotel

las-vegas-blog-les-chroniques-de-myrtille-2

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-132

chroniques-de-myrtille-las-vegas-musée-neon

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-13

En même temps, on n’a pas chômé car on devait s’occuper des derniers détails du mariage et tous être prêt pour le mariage de David et Priscillia le lundi après-midi. C’est amusant d’assister à un mariage la veille de son mariage. Ils se sont mariés dans une chapelle de la ville, c’était un moment simple, plein d’amour et nous avons été heureux de les accompagner. Après avoir trinqué, nos jeunes mariés avaient un programme en amoureux et nous une partie de nos vies à enterrer. 🙂

chroniques-de-myrtille-las-vegas8

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-12

chroniques-de-myrtille-las-vegas-by-Conjugo-2

Stay tuned, la suite arrive … Ce que je peux vous dire, c’est que si vous cherchez un endroit où faire la fête, vous autoriser tout ce que vous ne feriez pas ailleurs, lâcher prise avec votre quotidien et profiter : Las Vegas est une destination de rêve.
Sin City porte bien son petit nom, c’est une ville où le délire est permis, j’y retournerai avec plaisir célébrer un moment de vie quel qu’il soit, car vraiment, il y a moyen de s’éclater.
Je profite de cet article pour remercier tous ceux qui nous ont fait parti de cette folle aventure. Le choix de me marier là-bas, c’est fait un dimanche autour d’une table avec quelques amis, sur un coup de tête. C’est mon futur, qui a eu cette idée folle, au moment où on allait verser les arrhes pour réserver notre lieu de mariage traditionnel. Sans chacun de nos amis, des membres de nos familles, ce mois de fête, oui vous lisez bien, n’aurait pas existé, ils nous ont accompagné.

J’ai accepté Vegas parce que, comme je le disais, je n’ai pas rêvé mon mariage, il est né d’une succession de choses de la vie. Il a été parfait, du début à la fin (Merci mon amoureux) et finalement pas plus onéreux qu’un mariage traditionnel. Vous verrez !
Le seul truc, auquel je ne voulais pas renoncer, c’était l’idée de réunir ceux qui comptaient dans un même lieu, au même moment pour célébrer cet événement, peu importe comment. Je ne voulais pas renoncer à ce moment d’amour, de partage et d’amitié.

Peut-être que quand on se marie à quarante ans, même si le mariage, ne fait pas rêver (ça arrive à des gens très bien), on en a entendu et vécu assez pour savoir ce que l’on veut, ou pas. Comme un dossier archivé sur une étagère du cerveau. Quand l’occasion se présente tu te dis ça oui, bonne idée ou ça non, quelle horreur ! Et tu ranges.

C’est sur cette base que tout à commencer et c’était magique.

PS: Un gros Big Up à tous les fous qui nous ont accompagné, dont Greg (conjungo.fr) qui signe la plupart des photos de cette série sur Las Végas.

You Might Also Like

  • La tambouille de Bouille
    11 août 2017 at 10:43

    Coucou 🙂
    Ça devait être vraiment fou 😚
    Ça me rappelle des souvenirs Vegas 😉
    Vivement la suite!
    Bisouuuus

  • Manu
    11 août 2017 at 10:57

    <3

  • Sabrina
    11 août 2017 at 13:35

    Trop bien. Un bel article qui m’a renvoyé là bas. Merci ma copine 😘

  • a_docq
    11 août 2017 at 19:19

    Quelle belle aventure pleine d’amour et d’amitié !!

  • Carole
    12 août 2017 at 10:41

    Que de souvenir tout ça 😊❤️