3 In Voyages

2restos 2ambiances

Critique Culinaire, c’est ce en quoi je me suis transformée la semaine dernière par pur hasard…. En une semaine j’ai testé trois restos ! ! ! ! Chanceuse me direz vous ! Plus ou moins.

Vendredi, dernier jour d’une semaine aussi ennuyeuse que le temps pluvieux, je conviais mes amis à se faire un petit resto. L’idée c’était qu’on se retrouve, pas qu’on joue les gastronomes. Pour cette soirée bon enfant le rendez vous est donné aux « Deux Fondues ».

Le nom donne le thème. Un menu à vingt trois euros tout compris: un cocktail maison (ou une boisson sans alcool), une fondue savoyarde ou bourguignonne accompagnée de frites et de salade verte, un déssert: la fondue au chocolat. On arrose le tout soit d’une boisson sans alcool, soit d’un Biberon de vin…. Oui, oui un biberon. On est tous de grands enfants alors ça nous fait marrer, c’était même le petit plus rigolo, qui a incité le choix du resto. Régression quand tu nous tiens.

Cependant on a vite déchanté car le côté ludique s’est vite effacé devant l’âpreté de la boisson servie. Sur la carte la puce aurait dû nous attaquer l’oreille: « Pinard ou boisson sans alcool »… Enfin on a quand même connu des jajas qui même sans être de grands crus restent corrects au palais. Là faut employer le terme: c’est imbuvable.

Ayant choisi une fondue bourguignonne, je n’ai pas pris de risque, je m’en sors bien, la viande sans être excellente, est bonne. Par contre deux d’entre nous ont tenté la Savoyarde et là… Le verdict est plus dur: elle a pas de goût, n’est pas assez dense… on est déçu et c’est sûr on y reviendra plus. Reste le fameux déssert, la fondue au chocolat, elle est bonne, servie avec des fruits frais.

Ma promenade culinaire se termine dimanche. Il faisait beau, alors d’un coup de voiture on s’est retrouvé en amoureux en bord de mer. C’est en passant devant qu’on s’est dit pourquoi pas.

« Anisette et Brochettes » est un endroit tout simple, avec un personnel à son image. Sa terrasse appelait à faire le lézard tant elle était inondée de soleil. Arrivés un peu tardivement, le patron à l’accueil chaleureux,  nous dressera une table de dernière minute à l’extérieur, avec un grand sourire. Le menu offre un choix de grillades assez variées entre viandes et poissons. On prendra une entrecôte et le thon. Le tout arrive dans une assiette bien présentée, sans prétention, à l’assaisonnement parfait. La surprise c’est les frites maison tout comme la tarte au citron. En terme de prix, c’est autour d’une quinzaine d’euros avec la bière et le café.

Vous l’aurez compris si le premier est une vraie déception, le second est une belle surprise totalement inattendue, et celui là on vous le recommande vivement.

Les deux fondues: 5 fbg de la saunerie, 34000 Montpellier. 04 67 60 71 20

 
Anisette & Brochettes:  Avenue Grassion cibrant 34280 Carnon. 06 12 19 17 31

You Might Also Like

  • claire
    19 novembre 2011 at 09:50

    La tarte aux citrons maison….. Je fond !

    • Lelou
      19 novembre 2011 at 10:52

      Et le pinard tu te barres!!

    • Milo
      19 novembre 2011 at 13:19

      Une vraie découverte ce petit resto à Carnon 🙂
      Pour l’autre effectivement faut oublier!!!!