7 In Mode et beauté

L’ aromathérapie

L’art de se soigner par des huiles essentielles.

Les fêtes de fins d’année se sont terminées et j’ai repris le travail, comme beaucoup de personnes d’ailleurs, je vous avoue que j’ai eu du mal à reprendre car manque de sommeil, le froid de l’hiver les courbatures  et la fatigue qui s’accumule… Je me suis dit qu’une chose pouvait m’aider à me remonter  un peu, c’est l’aromathérapie.

Aujourd’hui rester « zen » pour moi est mon atout essentiel afin d’être moins stressée et vivre sereinement au quotidien surtout en ayant 3 enfants à la maison.

Mon astuce, c’est d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles relaxantes tous les soirs avant de me coucher , après une longue et dure journée de travail, j’élimine mon stress en allumant mon diffuseur après y avoir ajouté mes  gouttes d’huiles essentielles et, en quelques secondes, le diffuseur répand instantanément une brume aromatique qui parfume et humidifie l’air de ma chambre.

A savoir que les huiles essentielles peuvent s’utiliser de différentes façons: par voies respiratoires, comme je le fais à l’aide d’un diffuseur ou avec un inhalateur ou même en mettant trois, quatre gouttes dans un pot pourri, pourquoi pas…

Se servir d’huiles essentielles par voie cutanée est plus fréquent et plus simple car on peut l’appliquer  pure et directement sur la peau soit en la mélangeant à une crème pour le visage ou le corps, ou en la diluant dans de l’huile végétale pour en faire une huile de massage ou encore mieux, quelques gouttes dans votre bain chaud…

Par contre la voie orale n’est pas la méthode la plus recommandée car certaines huiles peuvent être irritantes parfois même toxiques c’est pourquoi il vaut mieux demander conseil à un spécialiste.

L’aromathérapie peut agir sur de nombreuses choses: les problèmes de peaux tels que l’eczéma, l’acné les peaux sèches, etc… Mais aussi pour les infections respiratoires, cholestérol, grippe, insomnie et bien d’autres encore …

Chaque plante à sa propriété, je vous donne donc quelques  exemples, mais vous pouvez trouver un guide d’aromathérapie chez votre pharmacien. Anti-stress, antiradicalaires, tonifiantes, relaxantes, assainissantes, elles ressourcent en profondeur.
La lavande: bactéricide, rééquilibre les peaux séches et irritées.
Le géranium:  tonifiant, apaise les peaux sensibles.
La carotte:  anti-oxydante, revitalise les peaux sèches et fatiguées.
Le cyprès:  tonique veineux, calme les peaux congestionnées.
Le patchouli:  cicatrisant, réduit l’acné.
Le citron:  astringent, purifie les peaux grasses.
La camomille romaine:  anti-inflammatoire, convient à toutes les peaux.
Le romarin:  tonifiant, redonne de l’éclat aux cheveux ternes.
L’eucalyptus, antiseptique, assainit le cuir chevelu.
La menthe poivrée:  stimulante, redonne sa vigueur aux cheveux.
La sauge: tonique, facilite la repousse des cheveux.
L’origan:  anticellulitique, affine la silhouette.

You Might Also Like

  • Milo
    17 janvier 2012 at 11:34

    J’utilise la lavande pour bien dormir sur l’oreiller, cet article me donne envie réanimer mon diffuseur à l’ancienne (bougie chauffe plat) tiens.

  • claiRe
    17 janvier 2012 at 11:36

    Ma favorite est le basilic ou basilic exotique pour les maux de ventre. 2 gouttes sur un sucre…. Mais, effectivement, attention aux intolérances liées à la prise orale.

    La diffusion dans la chambre est d’une grande efficacité. Rien que le geste d’allumer le diffuseur a son petit effet. Quelques minutes avant de dormir suffisent. Comme un reflex pavlovien, l’odeur annonce une nuit de détente et l’idée même est bénéfique.

    La menthe poivrée également est mon alliée en application locale en cas de maux de tête.

    Quant à la Gaulthérie, localement, sur les trapèzes, avant de dormir en petit massage relaxant. L’odeur est un peu forte mais agit également au niveau de la détente avant le sommeil. Une espèce de 2en1 😉

  • Vanessences Pharmacienne Aromathérapie
    17 janvier 2012 at 15:40

    Pharmacienne en aromathérapie, je me permets de vous livrer quelques conseils d’utilisation des huiles essentielles 😉

    1 – avant toute utilisation lisez les précautions d’emploi, les Huiles essentielles, bien qu’issues des plantes et naturelles ont une concentration extrêmement puissante
    2- demandez conseil à un pharmacien (ou médecin, si ce dernier connaît les huiles essentielles), attention certaines huiles essentielles comportent plusieurs variétés qui n’ont pas toujours les mêmes propriétés et effets, demandez les noms latins de chaque huile (ex. eucalyptus globulus / eucalyptus radiata)
    3- utilisez des huiles efficaces et de qualité, issues de l’agriculture biologique logo AB et chémotypées logo HECT

    Sinon je rajoute à la liste l’huile essentielle de ravintsara (Cinamomum camphora) Immunostimulant, Anti fatigue, Antiviral, anti bactérien, Tonique nerveux, énergisant bien utile en cette saison pour lutter contre les affections hivernales (grippe, pathologies ORL, angine, rhume, bronchite, sinusite)

    Salutations aromatiques

  • Milo
    18 janvier 2012 at 10:05

    Merci pour tout ses conseils!!! Le Ravintsara c’est très bien, je l’utilise fréquemment en cette saison. Mummm, l’idée d’un massage, je note la Gaulthérie.

  • aromathérapie
    25 janvier 2012 at 11:45

    L’huile essentielle d’eucalyptus est mon alliée pour atténuer un rhume (très fréquent en cette période)… et merci pour ces conseils 🙂

    Stéphanie

  • Pine'up
    8 février 2012 at 14:33

    Une seul problème à indiquer pour l’aromathérapie: si vous avez une épilepsie, c’est plutôt déconseillé (surtout les odeurs d’agrume style pamplemousse). Il y a des interactions néfastes (ne me demandez pas lesquelles) entre les antiépileptiques et certaines odeurs. Demandez conseil au neurologue avant d’aller vous faire chouchouter…

  • Aromatherapie
    5 juin 2012 at 18:45

    Ma favorite c’est clairement la lavande, mais je commence à utiliser le pamplemousse pour son côté stimulant.