In Mode et beauté

Mon look campagne anglaise

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-12

Dernièrement, j’avais très envie de faire rentrer la couleur moutarde dans mon dressing. Vous pensez bien qu’avec ma carnation, je n’allais pas choisir un pull. Bien que, un pull pourrait être une bonne idée pour que ma chef pense que je suis malade et me renvoie chez moi. Mais ceci est une autre histoire, je m’éloigne du sujet. J’ai donc jeté mon dévolu sur un pantalon, type chino, et pour limiter les risques au maximum, je n’ai pas pris un moutarde trop moutarde, j’ai opté pour un moutarde un peu timide, qui ne se la raconte pas. A ce stade, tu touches du doigt comme mettre de la couleur dans mon dressing n’est pas chose facile. Cependant, rappelle-toi qu’il y a quelques semaines, je n’ai aucune notion du temps, je te disais vouloir faire plus de photo, pour me sentir en accord avec mon image, c’était ici. Alors, cela me semblait cohérent du moutarde pour un nouveau look.

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille

Il ne me manquait plus qu’un photographe, je refuse de prendre mes propres photos avec un pied, un retardateur et tout le bazar, je trouve ça glauque. Je sais que certaines blogueuses le font et j’admire qu’elles y arrivent, moi je veux m’amuser, partager un moment, pas me prendre la tête.

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-insta

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille3

Sandrine, photographe de métier, m’a proposé son aide après avoir lu mon fameux article sur la photothérapie, encore lui. J’ai toujours une forme d’appréhension avant un shooting avec quelqu’un que je ne connais pas, c’est dur de se sentir à l’aise instantanément. J’en ai encore fait l’expérience, il y a peu, lors d’un article paru pour le hors-série So Chic de la Gazette. J’ai eu la chance d’y avoir un article et bien sûr, il fallait des visuels. Le photographe était très sympa, pourtant je ne suis pas arrivée à me détendre, c’est comme ça.

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-9

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-7

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-15

Avec Sandrine, c’est passé tout de suite, elle m’a fait rire, le temps d’aller au lieu choisi, on a échangé sur deux, trois banalités et c’était bon. Je pense que cela se voit sur les photos. Comme on a aimé travailler ensemble, on s’est dit qu’on allait remettre ça bientôt. J’ai déjà le look, il faut juste que les températures soient un peu plus clémentes, cette semaine, je n’avais pas le courage.

sandrine-dacosta-look-blog-les-chroniques-de-myrtille-2

Pull Uniqlo
Chino
Sac Darel
Echarpe Promod (old)
Parka Mamouchka
Bague Paloma Mia

En attendant, merci de me faire un retour sur ce look très campagne anglaise. Au début, je n’ai pas vraiment fait attention, trop contente d’avoir mis de la couleur. C’est ma soeur qui m’a fait remarquer que ce look était à cent lieues de ce que je porte habituellement, bon, c’est la même qui me fait remarquer que je porte trop souvent du noir, et que du coup il paraissait un peu sage… Elle n’a pas osé prononcer le mot « vieux » à cause de nos sept ans d’écart. Alors quand je l’ai remis la dernière fois après les photos, je me suis dit qu’effectivement le bleu nuit et le moutarde ce n’était peut-être pas le plus folichon, depuis je cherche un pull bordeaux pour aller avec ;-)…. Dans tous les cas, les couleurs du look et les couleurs du lieu étaient faites pour s’entendre, associé au talent de Sandrine, j’aime beaucoup le rendu. Et vous vous en pensez quoi?

Photos Sandrine Dacosta, pour en savoir un peu plus sur elle et son travail en attendant le prochain look, jetez un oeil à son Facebook ou son Instagram.

Bon dimanche!

You Might Also Like