In Mode et beauté

L’univers boho chic de Paloma Mia

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille4

La semaine dernière Aurélie vous contait ses coups de cœur du mois. À mon tour de vous présenter mes dernières découvertes du moment. En attendant un billet en bon et dû forme de mes derniers produits et adresses testés, j’avais envie de vous présenter Darja (prononcer Daria). Une jeune entrepreneuse qui vient de lancer son e-shop. C’est une jeune femme dynamique qui a un beau parcours et plusieurs cordes à son arc. Avec Paloma Mia, elle a envie de partager sa passion pour les bijoux et les pierres fines. Un point central où ses compétences et son amour des belles choses se réunissent. Je vous aurais prévenu découvrir son univers, c’est y succomber…

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille

Bonjour Daria, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours.

Pour faire simple, je suis d’origine russe, et j’ai 30 ans. J’ai vécu 20 ans en Allemagne, où j’ai fait mes études en cultures étrangères et économie (LEA) et j’étais amenée à travailler dans un contexte souvent international, parlant plusieurs langues couramment. Par le Sud de la France, j’étais particulièrement attirée, car je voulais absolument habiter à côté de la Mer. (Mon Dieu qui aurait cru que les rêves se réalisent, étant une utopie pour moi petite), mais aussi le savoir-vivre, qui est mondialement connu. Le goût du voyage, des cultures étrangères et des richesses sur notre planète me passionnent pour chercher des pistes à explorer tous les jours, la voie de l’aventure et de l’inconnu.

Je crois savoir que tu travailles en parallèle de ton site internet ?

Je suis Responsable Grands Comptes dans une entreprise. Avant, j’enseignais dans une école d’ingénieurs et travaillais dans les énergies renouvelables, auparavant j’étais journaliste, … la liste est un peu plus longue, pour plus de détails je vous invite à consulter mon LinkedIn si mon profil vous intéresse. 🙂

D’où te vient ton amour pour les bijoux, pour les jolies choses en général ?

Depuis que je suis petite, je me passionne pour tout ce qui est rare et joli. J’ai un vrai amour pour la tradition, pour l’ancien. Les pierres précieuses et semi-précieuses sont rares, jolies et anciennes en même temps. Chaque pierre est unique et porte en elle une véritable histoire de notre terre. Par respect pour son extraction, le taillage et la mise en valeur dans un joli bijou, je veux apporter ma contribution à la dernière maille de la chaîne: celle de l’offrir, la mettre à disposition pour l’acheteur.

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille2

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille3

Tu as monté ta boite, un site en ligne avec une jolie collection de bijoux. Comment t’es venue l’idée de créer ton affaire ?

Une histoire colorée par amour pour les pierres, je voulais promouvoir ma propre marque, mon propre concept. Même si je suis revendeur à ce jour, et non pas créateur, j’ai quand même la liberté et l’opportunité de réaliser la conception de mon site web totalement à mon goût, choisir la charte graphique qui me plaît et laisser libre cours à mon imagination quant à la présentation et la vente en direct.
Je sélectionne tous mes produits. Toutes les pièces sont interchangeables, combinables entre elles. L’avantage d’avoir fait le choix d’un fournisseur créateur fiable permet de facilement créer des mélanges. Depuis peu, il y a aussi une collection pour hommes. Je me laisse parfois emporter par la tentation et craque pour une multitude de modèles différents. (Moi aussi je suis une vraie admiratrice de la collection!)

Souvent je me promène dans la nature. Je suis d’un esprit curieux, à la recherche constante de nouvelles inspirations dans ma vie quotidienne. J’ai le sens du détail et fais beaucoup d’analogies dans les différentes situations de vie que nous pouvons rencontrer. J’ai une imagination très développée. Çà m’aide en général.
J’ai eu envie de combiner mes envies et mes compétences, c’est comme ça que le site Paloma Mia est né.

Tu sélectionnes chacune de tes pièces comment procèdes-tu ?

Je travaille en étroite collaboration avec un créateur français, basé en France. Le choix de mon fournisseur me tient à cœur et nos lignes globales doivent à peu près correspondre quant à la manière de travailler et l’attitude générale. Le business est aussi un travail humain avant tout, des principes comme le respect et la qualité au quotidien sont primordiaux pour moi.

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille6

Certains bijoux sont ornés de pierres semi-précieuses, est-ce que tu t’intéresses à la lithothérapie ?

Oui. J’essaie de publier régulièrement des conseils et informations sur mon blog (arrive bientôt), et mon Facebook (Paloma Mia Bijoux) pour que les gens prennent conscience de « tout ce qu’il y a derrière » et qu’on ne voit pas forcément. Une pierre c’est des heures de travail, parfois dans des conditions très difficiles, sans oublier que des mois peuvent passer sans faire de trouvaille, une fois mise en état, elle éclate nos yeux et notre âme. Donc elle porte en quelque sorte l’assiduité de tout ce travail, quant aux effets thérapeutiques utilisés en lithothérapie (le soin avec les pierres) plusieurs indicateurs peuvent relever ses effets déjà présents dans les pierres, par leur forme géométrique par exemple ou leur couleur, et j’aide à trouver la pierre juste en correspondance avec sa personnalité.

Quelles sont tes pierres de prédilection ?

La labradorite reste un grand favori car c’est une pierre très spirituelle, capable de purifier, nettoyer et même guider. Par la suite, j’aime l’onyx noir, on la trouve d’ailleurs chez moi, en Russie, car elle est si mystérieuse, ayant le pouvoir de protéger des ondes négatives, et le quartz fumée, pour sa couleur. Mais bien sûr, j’ai d’autres pierres dans ma collection… (turquoise, quartz rose, émeraude …)

Ou peut-on te rencontrer ? Est-ce que tu fais des événements ? De la vente chez les particuliers ?

Je tiens à organiser des événements festives, des soirées ateliers et mini-conférences où je parle des pierres mais il y a aussi la possibilité d’acheter. Le site web reste le moyen le plus facilement accessible jour et nuit de n’importe où (Je fais aussi de l’export en EU et en Russie). Autrement j’ai en vue de participer à des salons nationaux et internationaux peut-être. Mis à part ça, ma boutique est en plusieurs langues, pour l’instant il y a la traduction en allemand et en russe, que moi-même j’ai réalisée, d’autres langues comme anglais et espagnol vont venir bientôt..

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille7

Paloma-mia-blog-les-chroniques-de-myrtille8

D’où vient le nom de ta marque ?

Paloma veut dire Colombe en espagnol. J’ai vécu une histoire d’amour particulière avec mon copain et il me tenait à cœur de faire vivre notre expérience à travers un projet professionnel personnel. Mia veut dire ‘mien’ en espagnol. Au-delà j’ai toujours aimé les oiseaux, pour leur esprit libre et indépendant.

Comment te vois-tu dans 10 ans ?

Dans une très belle maison, toute en pierre, m’occupant de mon jardin associatif et pédagogique et en train de partager les connaissances avec les autres. En éveillant la curiosité de nos enfants, et tous ceux qui veulent apprendre. Bien sûr je me consacrerais aussi toujours à la beauté des pierres.

Retrouvez Paloma Mia sur l’e-shop, suivez son actualité sur Facebook et Instagram. Pour les lectrices du blog Daria offre 20% avec le code PALOMA20 pendant 14 jours. Bon shopping.

You Might Also Like