In Créateurs/ Mode et beauté

Mue Magazine nouvelle peau

MUE-magazine-jaune-blog-les-chroniques-de-myrtille

Notre monde est en constante mutation dans tous les domaines. Les anciens dictats s’effondrent, nos modes de vie évolues laissant place à de nouveaux usages. Certains continuent de nier l’urgence mais notre environnement ne va pas bien et de lui dépend notre survie. Lentement les consciences s’éveillent et les nouvelles générations tendent à faire mieux. Tant mieux.

C’est dans cette mouvance que s’inscrit MUE, le magazine qui aime la mode éthique. MUE pour la mue de l’animal, pour la mue de l’homme qui devra se renouveler, changer d’état d’esprit face à sa réalité. Et si cette mue était possible, si d’autres alternatives pouvaient remplacer les schémas archaïques, destructeurs sur lesquels nous fonctionnons depuis trop longtemps.

MUE-magazine-jaune-blog-les-chroniques-de-myrtille.3

C’est l’objectif de Zoé et l’équipe du Mue. Cette jeune femme pétillante, pleine de vie, se propose au travers d’un « webzine » et d’un magazine papier imprimé à la demande, de vous faire changer de point de vue. Pas question pour la jeune femme et son équipe de renoncer au plaisir de la mode – renoncer il y a dans ce mot une dimension négative à 1000 lieues du projet.

J’ai d’abord rencontré Zoé, puis j’ai lu son magazine. Une vraie découverte, simple, percutant, beau il n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Au contraire, il est propre à tout point de vue, pub éthique, articles pointus, il se veut apprenant et démonstratif sans culpabiliser. Une bouffée d’air pour un mag réalisé sans moyens, presque dans une « cuisine » comme une nouvelle recette élaborée entre copines.

Au final un bel objet, un résultat inattendu dont on attend le prochain avec impatience. C’est aussi ça l’essence de MUE se rappeler comme l’attente est bonne, comme aller doucement mais sûrement est satisfaisant. Dans un monde qui va toujours plus vite la « slowlife » se taille une place de choix, tranquillement et s’impose un peu plus avec ce média.

MUE est trimestriel car vivre en conscience demande de réfléchir avant d’agir, que ce soit pour cuisiner, pour éduquer ses enfants ou pour choisir une pièce de mode qui traversera les tendances. Un challenge pour les créateurs, une aubaine pour les modeuses, un geste pour la planète et pour l’humain. Si pour être à la mode, bien sapé, on n’était pas obligé d’accepter l’horreur de certaines conditions de travail, si on disait d’une même voix « ce schéma on en veut plus! », si c’était possible…

Notre évolution continue, le changement c’est maintenant et ça va vous plaire. Le premier numéro de MUE « Jaune », car chaque nouvel opus porte le nom d’une couleur, est sorti au printemps. La bonne nouvelle c’est que le second, « Prune » arrive le 13 septembre, date à laquelle vous pourrez rencontrer Zoé et son équipe sur le Bazar Chic.

MUE-magazine-jaune-blog-les-chroniques-de-myrtille.2On espère qu’elles auront avec elles leur nouveau numéro, j’ai hâte de découvrir le reportage exclusif sur La Seconde Main : ses différentes manifestations, ses enjeux, ses acteurs. Dans tous les cas, elles vous proposent de collecter pour l’occasion vos TLC (textiles, linges, chaussures). N’hésitez pas à ramener les pièces dont vous ne voulez plus, elles se chargent de les redistribuer à des partenaires associatifs locaux (sur Montpellier : ERCA, Emmaüs, Espoir Enfant, Le Relais, Philtrex Recycling, La Croix rouge). Elles mettront à disposition des bacs de collecte, préparerons une fiche de présentation pour chacune des associations, expliquant rapidement les objectifs des « assos » où atterrissent les vêtements. Ainsi, les donneurs seront bien informés, et pourront choisir celle qui correspond le mieux à leurs valeurs. Elles se chargeront ensuite de la distribution des vêtements, les donneurs recevrons un mail de confirmation.

Je suis très heureuse que le Bazar Chic participe de façon concrète à une chaîne de recyclage. Une des raisons d’être du blog c’est de mettre des créateurs en avant, de montrer que consommer et penser autrement est possible, pour chacun à son échelle. Un petit pas, c’est énorme. Alors allez-y! Venez avec vos sacs, on vous attend.

A noter :
Le magazine sera consultable gratuitement sur le net et vendu au prix de 8,50€ à Paris, Marseille, Montpellier et Toulouse à travers un shopping tour à l’échelle nationale. En achetant MUE vous découvrirez des créateurs engagés.

GPS : Paillote Bambou, Le Grand Travers, 34280 La Grande-Motte, rendez-vous à 18h30.

You Might Also Like