4 In Mode et beauté

MonaLisa by Sarah

Bali-blog-les-chroniques-de-myrtille

Derrière ce nom si emblématique, il y a Sarah une créatrice toute simple qui a su accueillir les changements dans sa vie et en faire des étapes positives pour se renouveler. Sarah sera avec nous mercredi prochain pour le Bazar Chic Green à la paillote Bambou.
Rencontrer Sarah c’est avoir envie de prendre un avion pour Bali (depuis le temps que j’en rêve!) le nom de sa marque de bijoux vient de l’île bénie des dieux. C’est le nom de sa rue, si jamais vous y êtes de passage vous penserez à elle. C’est les hasards, qui n’en sont pas, qui l’ont emmené là-bas, c’est la rencontre avec un peuple une culture qui lui a donné envie de créer à son tour et de se lancer dans l’artisanat.

Monalisa-bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-4

De l’hôtellerie de luxe à la création, il peut y avoir un précipice ou un pas tout dépend de notre façon de voir les choses. Vous devinez la sienne, pas vrai ? Sénèque disait : « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. » Sarah prouve par son parcours s’il y en avait besoin toute la véracité de cette phrase. Un métier en entraine un autre de l’exigence du luxe, elle a gardé la rigueur et le besoin de satisfaire ses clientes avec des bijoux fins empreints de belles matières.

Monalisa-bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-5

Certaines créatrices dessinent leurs modèles, puis recherchent en fonction les apprêts dont elles ont besoin. Chez MonaLisa, c’est l’inverse, c’est la pierre, la perle qui inspire le dessin, une attirance qui donne naissance à un bijou unique. Une démarche qui raconte une histoire à celle qui le porte. Si elle n’a pas encore de site internet, elle sera référencée dès le mois de juillet sur la boutique en ligne Etsy, en attendant pour connaître ses points de vente et son actualité on suit son compte Instagram.

Monalisa-bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-2 (1)

Quand Sarah quitte son atelier, c’est pour revenir à ses origines en Avignon, aussi amoureuse de notre région que de son île, celle qui ne se sépare pas de son téléphone – sans être accro au net, elle reconnaît que l’invention est magique : elle permet de rester proche de ceux que l’on aime même à l’autre bout du monde – aime à partager ses adresses préférées.

Si vous comptez y faire un saut pour le fameux festival d’Avignon qui commence le 6 juillet, elle vous recommande de boire un verre au 83 Vernet ou de faire une pause autour d’un thé à la pâtisserie du même nom ou au So british Simple Simon, avec les enfants filez au Rocher des Dons, entre deux pièces, flânez dans les boutiques du joli centre-ville.

Venez-la rencontrer le 21 juin, sur le Bazar Chic.

You Might Also Like

  • Fiona
    28 juin 2017 at 22:50

    Justement, mes amis de ce réseau social https://itunes.apple.com/fr/app/woozgo-rencontres-et-sorties/id930500474?l=fr&ls=1&mt=8 m’ont proposé cette idée de sortie. En lisant tes articles, il me semble que le Bazar Chic sera très amusant ! J’ai raté celui du 17 mai et du 21 juin, mais je compte bien m’y rendre le 12 juillet prochain.

    • Maguelonne
      29 juin 2017 at 10:54

      Super on t’attend avec grand plaisir ma jolie.
      En attendant tu peux suivre les Creatrices des anciens Bazars sur Facebook pour les nouvelles collections 🙂

      • Fiona
        30 juin 2017 at 23:03

        J’ai hâte de retrouver les nouvelles collections. À très bientôt !

    • Aurélie
      29 juin 2017 at 13:25

      Hâte de t’y retrouver pour une soirée toujours très agréable à la Paillote Bambou en présence de créateurs talentueux