In Mode et beauté

Ante Méridiem au bazar chic le 21 juin

pochon-plage-ante-meridiem-blog-les-chroniques-de-myrtille

Cette année on vous propose de venir faire la fête de la musique avec nous, pour la seconde édition du Bazar Chic 2017. Le thème de la soirée: le Green. On va vous souffler des idées pour mettre plus de bien-être et de naturel dans votre quotidien. Pour ça on s’est entourée de créatrices et de professionnels adeptes de cette tendance dans l’air du temps. Un peu de slow life, un zeste de moment pour soi, sourire, être dans l’instant présent…Autant de notions qui nous touchent tellement elles sont importantes.

Pour ouvrir le bal des présentations de cet afterwork éphémère, c’est Layla la créatrice d’Ante Méridiem qui s’est prêtée au jeu des questions-réponses.

ante-meridiem-blog-les-chroniques-de-myrtille-une

Layla, tu peux nous en dire un peu plus sur toi et ton quotidien ?
Je suis Layla, créatrice de la marque de bijoux Ante Meridiem, que j’ai créee il y a 6 ans. Je suis maman d’une petite Emmylou de 3 ans. Tout le temps occupé à travailler et à m’occuper de ma fille, je ne m’ennuie pas !

Tu es du coin ?  
Je suis originaire de Paris et je suis venue à Montpellier lorsque j’avais 23 ans. Depuis 3 ans je vis dans les Cevennes.

Comment as-tu créé Ante Méridiem ?
Au retour d’un voyage au Burkina Faso où j’ai découvert un artisanat très riche, je me suis mise à fabriquer des bijoux pour moi-même ; j’ai constaté qu’ils avaient beaucoup de succès auprès de mon entourage et du coup, j’ai eu envie d’en faire de plus en plus, pour moi et pour mes amies, ma famille. Puis, j’ai décidé de me lancer et j’ai travaillé avec mes premiers points de vente…

ante-meridiem-blog-les-chroniques-de-myrtille-5

6 ans que la marque existe, où trouves-tu ton inspiration ? 

Mon inspiration vient en premier lieu grâce aux pierres que je trouve chez mon fournisseur. Ce sont leurs couleurs et leurs formes. Les associations que j’en fais me permettent de trouver les lignes d’une collection. J’aime donner une touche bohème et ethnique à toutes mes pièces.

Quels matériaux utilises-tu ? 
principalement? Toutes mes pièces sont en laiton doré à l’or fin 24 carats par un doreur artisan en France. Les touches de couleur sont apportées par des pierres semi-précieuses de qualité.

Où est situé ton atelier, comment fait-on pour trouver tes créations ?
Je travaille dans mon atelier, chez moi, dans lequel je crée 2 collections par an. Je passe beaucoup de temps à fabrication pour les points de vente. Pendant les périodes des fêtes de fin d’année et la saison estivale, je fais pas mal de marchés de créateurs et de salons pour présenter mon travail en direct. Je propose aussi des ventes privées à domicile autour d’un apéro et j’ai une boutique en ligne : www.antemeridiem.bigcartel.com. Dans la région j’ai un point de vente à Nîmes: Le Vestiaire, 4 rue Fresque.`

 

D’où vient le nom de ta marque ?
D’une chanson de Charlotte Gainsbourg: qui s’appelle 5:55. Lorsque j’ai commencé à fabriquer des bijoux j’écoutais beaucoup cet album qu’elle a fait en collaboration avec le groupe Air; des mélodies planantes et envoutantes. Et dans cette fameuse chanson elle répete à plusieurs reprises « Ante Meridiem » dans le refrain. Cela m’est apparu comme une évidence !

Quels sont les endroits que tu aimes fréquenter à Montpellier ?
J’ai découvert il y a peu Jardino, rue du Puits du Temple. Ils y proposent une cuisine faites à partir de produits bio et locaux et de saison. Le brunch du dimanche est excellent et les patrons très sympatiques! Sinon j’adore aller à la boutique « Adresse » 11 rue des Soeurs Noires. Sa gérante, Fanny Lapétina créait ses collections de vêtements; des pièces chics faites à partir de matières exceptionnelles. Elle y présente aussi une sélection de marques d’accessoires de créateurs de la région. Lorsque je veux me détendre, je vais faire un tour au Bain d’Épices pour un hammam; un vrai moment d’évasion…

C’est quoi indispensable de ton sac à main ?
Sans hésitation mon rouge à lèvres fushia de chez Lancome! En cas de de petite mine rien de tel pour redonner un coup d’éclat et illuminer son visage.

ante-meridiem-blog-les-chroniques-de-myrtille-une

Tu finis ma phrase? Dans la vie, il faut…
Surtout ne jamais baisser les bras et relativiser.

De quoi ne pourrais-tu pas te passer ?
De ma fille.

Comment fait-on pour te rencontrer?
Tout simplement en m’envoyant un mail: layla.requena@hotmail.fr  et en venant au Bazar Chic le 21 juin à partir de 18h30.

Ante Méridiem, FacebookInstagram.

GPS bazar Chic:  Paillote Bambou, Le Grand Travers, 34280 La Grande-Motte

You Might Also Like