7 In Mode et beauté

Lissage Brésilien

Cela faisait longtemps que j’y réfléchissais… au lissage brésilien. Cependant Blandine ne le pratique pas et après un tour sur les forums, j’avoue avoir eu peur de me retrouver sans cheveux ou avec une tignasse hirsute. Car en matière de lissage brésilien, il y a de tout, à tous les prix.

D’abord c’est quoi un lissage brésilien?

C’est un lissage qui tient 3 mois environ. Allez je m’explique:
Le coiffeur ouvre les écailles du cheveux avec un shampooing spécial, puis il applique un produit contenant un forte dose de kératine, matière dont est composé le cheveux, il laisse poser, enfin il lisse la chevelure afin de refermer les écailles et de fixer la kératine.
Jusque là le process est simple et bénéfique pour la fibre capillaire, puisque l’idée c’est d’injecter au cheveux une forte dose de ce dont il est composé. La promesse se retrouver avec une chevelure douce, soyeuse et lisse.
C’est là que ça se complique lisse, ça veut pas dire raide. Le lissage brésilien c’est pas le lissage japonais et c’est pas non plus un défrisage. Si je prend le temps de préciser, c’est pas pour rien:
Le défrisage est réservé aux cheveux de type afro, le lissage japonais aux cheveux de type asiatique, le brésilien aux cheveux de type européens. Ben oui c’est comme le type de peau aucun produit n’est universel, sur la peau on risque les boutons, brûlures, desquamation, sur les cheveux on risque: réaction du cuir chevelu, perte de cheveux, destruction sécheresse capillaire.

Mais le coiffeur lui il sait quel type de cheveux on a sur la tête, me direz vous.
Oui il sait, il sait aussi qu’un défrisage prendra moins de temps, une heure trente à deux heure environ, qu’un lissage, entre deux heures et quatre heures, et que le produit qu’il nécessite est plus cher. Et comme personne ne sait quel produit on vous applique après le shampooing mieux vaut prendre ses précautions. Je dis ça, je dis rien!

Comment on fait alors, hein?

On commence par partir du principe qu’un lissage c’est cher: le produit est cher, et le temps de réalisation est long. Donc en salon les prix sont exponentiels selon la situation géographique du salon et la longueur du cheveux. Pour un cheveux long (omoplates) compter 450€ et quatre heures de votre temps chez Franck Provost à Montpellier, dont on salue ici la transparence, il suffit de demander pour connaitre la marque du produit utilisé, c’est pas le cas partout. Aux environs de notre belle capitale languedocienne c’est à peu près 300€ et à Paris on peut atteindre les 800€ (elle devait avoir les tifs aux genoux!!!). D’ailleurs en salon les prix ne sont pas affichés, on fait faire un devis. Si,si…

Après lecture, il est aisé de comprendre pourquoi il m’a fallu du temps pour me décider.

J’ai fini par opter par la méthode qui me convenait le mieux, à savoir une coiffeuse qui vient à domicile, sur rendez-vous, et à qui j’ai posé une foule de questions dignes d’un interrogatoire. Nathalie s’y est pliée de bonne grâce, en gardant le sourire et avec professionnalisme.
Sur ma tête cela lui a pris un peu plus de deux heures durant lesquelles elle m’a expliqué des tas de choses comme par exemple que l’AFSSAPS publie régulièrement une blacklist des produits qu’il ne faut pas utiliser (si le lien ne fonctionne pas tapes AFSSAPS lissage brésilien sur Google)  car certains produits contiennent du formol…qu’un lissage s’entretient avec des shampooing spécifiques (voir liste plus bas) et qu’il ne dispense pas d’un masque ou de soins, que moins tu te laves les cheveux et plus longtemps l’effet dure (si faut les laver quand même hein!), qu’il faut bien sûr éviter la mer à cause du sel, la piscine pour le chlore (comme les enfants « Pas la tête »).
Si les tarifs sont aussi prohibitifs c’est que d’une part c’est à la mode et que d’autre part cela bloque un(e) employé(e) durant quelques heures et que du coup c’est un manque à gagner pour le salon,  enfin il y a le coût du produit. Qu’enfin le résultat à escompter avec un lissage brésilien: un cheveux moins mousseux, plus souple, plus brillant mais pas raide, ce dernier résultat par contre s’obtiendra avec un séchage au sèche cheveux en quelques minutes, là où avant il aurait fallu des plombes avec des plaques. Et tout ceci est vrai!

 

NG, Nathalie Granier Coiffure, coiffeuse à domicile: http://www.coiffeur-domicile-montpellier.fr/
 
Elle utilise le soin Inoar pour le lissage
Elle recommande pour les avoir testés les produits suivant:
Global Kératine le shampooing et le démêlant seulement, car le produit de lissage ne vaut rien (il est blacklisté d’ailleurs)
La gamme Orofluido: L’huile, le shampooing, le masque c’est sa marque chouchou, on la trouve chez Gouiran
Les shampooings bio sans ammonium lauryl sulfate ni lauryl sulfate de sodium…..
 
Son astuce en plus: les complément alimentaire Forcapil en pharmacie, pour une belle matière et une pousse plus rapide.

 

 

You Might Also Like

  • la dame de l'oranger
    26 juillet 2012 at 09:39

    J’ai du mal à te reconnaitre sur la photo ^^
    Tu nous laisses sur la carreau là, je voulais voir ta bouille moi !!!
    bisettes 🙂

  • Kantu
    26 juillet 2012 at 13:18

    … moi c’est l’opération inverse qui m’intéresse!! 😉 j’adore les boucles, c’est trop joli!!

    • Milo
      26 juillet 2012 at 23:57

      Suis d’accord, si elles sont jolies 😉

  • so
    27 juillet 2012 at 10:09

    merci pour ce cet article, car j’en ai discuté avec ma coiffeuse (et amis) et effectivement certain coiffeurs sont prets a metre votre santé en jeu (et la leur aussi) afin de gagné quelques centaines d’euros, en utilisant des produits tres toxiques tel que le formol, et c’est une honte… surtous que le lissage bresilien et plutot fait pour ameliorer la qualité du cheuveux et non la detruire….. de plus ayant les cheveux frisé et Adorant mes boucles, je suis tentée par le lissage bresilien, car cela premet de les rendrent plus tonique, et certainement pas pour les faire disparaitre!
    Encore un excelent article des myrtilles! 🙂

  • Milo
    27 juillet 2012 at 10:11

    Merci beaucoup SO 🙂

  • Mad'moiselle claire
    28 juillet 2012 at 09:27

    Bon bon bon…… Moi aussi je suis intéressée par le lissage brésilien depuis…. pfiou !!! Un paquet de temps.
    Mais là où je reste dubitative c’est sur l’effet « antimousse » SANS BRUSHING… Je n’y crois pas !
    Peut être selon la nature de la boucle, les cheveux ont-ils plus ou moins besoin d’un brush…. DUBITATIVE, je suis 😉

    • Milo
      29 juillet 2012 at 15:10

      Dubitative tu peux être car cela dépend de la nature de tes cheveux, ils ne seront pas raide par contre cela va certainement atténuer voir faire disparaitre leur aspect mousseux, et les gainer, après suis pas coiffeuse hein Claire 🙂