In Lifestyle

A la découverte du Luberon, partie #2

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-33

Chose promise, chose due. Je vous propose de terminer la semaine comme elle a commencé, en mode slow life. Pour cela on repart dans le Luberon, direction le gîte de l’Oustadou pour vous faire découvrir différents lieux à ne pas rater. J’ai pensé que la Saint-Valentin approchant, un peu d’inspiration ne vous ferait pas de mal.

Ce week-end-là, après une bonne nuit de sommeil et un petit-déjeuner copieux, nous sommes partis pour le Moulin Dauphin. Un moulin à l’huile typique, niché dans une des grottes de Cucuron. Un village situé dans le Parc Naturel Régional du Luberon qui a derrière lui une belle histoire, puisqu’il (le moulin) est en fonctionnement depuis le XIIe siècle. Plusieurs huiles sont à la vente à la boutique du moulin, avec plus ou moins de caractère. La dégustation d’huiles d’olive pourrait s’apparenter à la dégustation de vins, chaque palais peut trouver celle qui lui correspond. En bonne fille du sud, j’aime qu’elle ait du goût.

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-30

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-31

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-45

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-32

Une fois la dégustation terminée, direction le château de la Tour d’Aigues. Un lieu à visiter si vous passez dans le coin, la tour est très belle et c’est un très beau point de vue. Le lieu est chargé d’histoire, l’office du tourisme prête des tablettes afin que les visiteurs soient autonomes sur le site. J’ai aimé l’idée, c’est une surprise pour personne, en bonne sauvage, l’idée de ne pas avoir à parler ou suivre un groupe me plaît, si en prime, j’ai une tablette dans les mains la geekette en moi applaudit. Cependant, il faut reconnaître que l’on passe plus de temps à regarder l’écran qu’à admirer le site et ça c’est dommage. Finalement découvrir un lieu avec un guide en chair et en os, reste à mon sens la meilleure option, même si parfois, je décroche, même si la proximité n’est pas mon truc.

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-37

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-36

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-40

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-38

Après la visite, nous avons eu la chance d’avoir une dégustation de vins dans la cour du château. Il faisait soleil, pour un mois de décembre, le temps était doux. Un vrai moment de partage. Les vins Le Temps des sages sont récoltés à Cabrières d’Aigues, sur la terrasse du château, ils sont délicieux. Un joli cadeau à ramener ou à offrir, avec un coup de cœur pour « L’ultime secret » en blanc et « La Féliciane » en rouge.

Après un excellent déjeuner Aux Parents Terribles, nous sommes allés retrouver Aude dans sa boutique La fabrique d’étoiles filantes. Aude est fleuriste, elle propose régulièrement des ateliers à ses clientes. Nous avons appris à réaliser un centre de table. C’est le second que je fais, j’aime beaucoup cette activité facile, rapide,  au rendu réussi. Je ne suis pas une personne très méticuleuse et par nature j’aime que les choses aillent vite, cependant les activités manuelles détendent énormément. Alors je mise souvent sur des activités avec une plage horaire définissable. Les compositions florales sont parfaites. J’étais plutôt satisfaite du résultat. Jugez  vous-mêmes.

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-41

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-39

Le dernier atelier que nous avons fait, est celui qui m’a le plus ravi. On s’est installé sur l’immense table à manger du gîte de l’Oustadou pour un Atelier DIY Cosmétiques animé par Marie-Cécile Gauguin, naturopathe. Elle nous a proposé de réaliser un déodorant naturel et un roll-on anti-stress. Comme l’anti-stress ne m’intéressait pas, je lui ai demandé si je pouvais réaliser un sérum hydratant. Comme l’activité précédente j’ai apprécié que ce soit rapide, utile et ludique. On a fait notre petite cuisine, tous ensemble.

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-46
Avant je pensais que faire ses cosmétiques s’apparentait à faire du beurre soi-même (un truc long et fastidieux). Entre le baume à tout faire réaliser avec Happy beauty Corner et cet atelier j’ai découvert, qu’en fait pas du tout. Le déodorant est celui que j’utilise en ce moment, il fonctionne super bien (oui sur ce point-là, aussi, j’avais des doutes) quant au roll-on hydratant il est d’une efficacité redoutable, ma peau adore. Je vous prépare un article sur cet atelier afin de vous transmettre les recettes, les astuces pour trouver les bonnes huiles essentielles et les contenants. En attendant, sachez que Marie-Cécile est quelqu’un de disponible, de doux et d’énergique à la fois. De belles qualités pour une naturopathe (c’est un avis personnel mais certains, sont parfois perchés), vous pouvez la retrouver sur son site et la suivre sur les réseaux. Une dernière info et pas des moindres, elle peut la consulter par skype, elle est connectée Marie-Cécile et ça aussi, c’est chouette!

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-44

Blogtrip-luberon-blog-les-chroniques-de-myrtille-42

Je remercie tous les partenaires de ce week-end, ainsi que Les biscuit de Fanny pour le délicieux goûter avant de partir le dimanche. Des sablés bios et pour certains vegans et sans lactose.

 

Voilà vous savez tout de mon week-end dans le Luberon, n’hésitez pas à me dire si vous connaissez l’endroit et à partager vos bonnes adresses en commentaire.

 

You Might Also Like