In Daily Green

Les Strokes

Le weekend dernier se déroulait Governors Ball, un festival ultra cool qui a lieu chaque année à New York. Des artistes à en pleurer et un public en folie, j’en parle un peu comme si j’y étais, mais non. Outkast, Phoenix, Damian Marley, Julian Casablancas+The Voidz ou encore Grims le premier jour, Jack White, les Strokes, Chance The Rapper le Samedi et Vampire Weekend, Foster The People, The Kills, Earl Sweatshirt, Empire Of The Sun et d’autres le Dimanche. Trois jours de concert de rêve, qu’est ce que j’aurais pas donné pour y être! De tous ces groupes et artistes hyper cools, j’ai décidé de vous présenter les Strokes. Pas étonnant, c’est mon groupe préféré!

thanks2Donc les Strokes c’est un groupe américain créé en 1998 à New York par Julian Casablancas (chant et guitare), Nikolai Fraiture (basse), Fabrizio Moretti (batterie), Nick Valensi (guitare) et Albert Hammond Jr (guitare). Il ne faut pas beaucoup de temps aux Strokes pour devenir célèbres, ils deviennent en moins d’un an un groupe incontournable du rock underground dans le Lower East Side de Manhattan, ils se produisent au Mercury Lounge. Un producteur new yorkais, Gordon Raphael, les contacte et ils signent leur premier EP constitué de Last Nite , The Modern Age , Soma , Someday , Trying Your Luck (This Life à l’origine) et New York City Cops . L’EP est intitulé The Modern Age et sort dans les bacs le 29 Janvier 2001 en Angleterre et le 22 Mai aux USA, déclenchant une guerre des maisons de production voulant à tout prix produire ces génies, sauveurs du rock’n’roll. This Is It, premier album du groupe sort en Aout 2001, album magique qui reçoit quatre étoiles de la part de Rolling Stones, la note de 9,3 sur 10 de la part de Pitchfork, nommé album de l’année par Entertainment Weekly. Une tournée mondiale suit cet album, avec notamment des premières parties pour les Rolling Stones, une participation aux festivals de Leeds et Reading, ainsi qu’au Radio City Music Hall avec les White Stripes. Toujours sur l’album Is This It, trois clips ont été réalisé par Roman Coppola; Someday , Last Nite et Hard To Explain .
File_002Certains, comme NME , prétendent que le second album est passé à la trappe, à cause de Is This It, et qu’après un premier album si génial, ils ne pouvaient pas faire mieux. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette théorie, Room On Fire parait en 2003 avec des titres mythiques tels que Reptilia , 12:51 ou encore Meet Me In The Bathroom , plus d’un demi million de ventes, quatrième place au classement du Billboard 200, et deuxième position dans les ventes anglaises, c’est plutôt pas mal pour un « second lesser-known album ». En 2005, les Strokes sortent Fisrt Impressions of Earth, on y retrouve You Only Live Once , Razorblade ou encore Vision of Division , l’album se place en première position des charts anglais, quatrième position en Amérique, disque d’or en France, en Australie et disque d’argent au Royaume-Uni. Après un (trop) long break, ils sortent Angles en Mars 2011, avec les excellents Machu Pichu , Under Cover Of Darkness ou bien Taken For a Fool , cet album est également disque d’or au Royaume-Uni, et est nommé meilleur album rock et alternatif aux USA.
1312Le cinquième et dernier album en date des Strokes est Comedown Machine qui est sorti le 25 Janvier 2013, et qui pour tout vous dire en a déçu plus d’un, on retrouve des sons de plus en plus alternatifs avec One Way Trigger , Welcome To Japan ou encore Call It Fate, Call It Karma . Indéniablement les Strokes sont les sauveurs du rock’n’roll, de véritables dieux vivants qui ont su prendre la relève, malgré les conflits, les problèmes d’alcool, les addictions et les séparations les Strokes ne cessent de nous régaler.
The+Strokes+strokes

You Might Also Like