In Les jolies choses

Esther Bijoux, celle qui ne lâche rien.

Ce soir, je vous présente une nouvelle créatrice qui m’a tapé dans l’œil: Esther Bijoux.
Je l’ai déniché chez Anne, où je suis tombée en amour devant ses créations. J’ai voulu vous la présenter, car elle rentre totalement dans ma quête d’éco-responsabilité, d’amour du made in France et du local.
J’ai beaucoup aimé notre échange. C’est amusant de voir comme on rentre naturellement en contact avec des gens qui nous ressemble. Elle est Nîmoise, du Sud quoi, elle est hyperactive, elle est maman. Il y a comme une résonance entre elle et moi. 

Je ne vous en dit pas plus de peur de vous gâcher la surprise… Juste une chose, elle est sacrément inspirante. 

Bonjour,  pourrais-tu nous parler de ton parcours ?

Bonjour,

Avec plaisir, il est assez riche et simple à la fois…
Après l’obtention de mon bac j’ai suivi la formation d’infirmière, obtenu mon diplôme en 2001. J’ai tout de suite travaillé au CHU Nîmes.
En 2009, je me suis spécialisée avec le diplôme d’infirmière en bloc opératoire.
En parallèle, depuis 2004, je suis infirmière sapeur pompiers.
En 2015/2016, je décide de transformer ma carrière et de m’orienter vers la création de bijoux fantaisie…
La marque Esther Bijoux est née.
Actuellement, je travaille à mi temps en tant qu’aide opératoire d’un chirurgien sur Montpellier, à mi temps pour Esther Bijoux. J’effectue des gardes pompiers et je suis à plein temps l’heureuse maman de Sacha & Victoria.

esther-Bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-article-1

Parlons de ton activité

D’où t’es venue l’idée de lancer ton activité ?

Lors de ma seconde grossesse j’ai eu besoin de faire une pause, imposée par mon état.  Mon esprit créatif a eu besoin de s’exprimer.
J’ai commencé à faire des bijoux pour faire plaisir aux copines, puis doucement cela a pris de l’ampleur.

Quel a été l’élément déclencheur ?

L’encouragement de mon entourage et cette attirance pour l’art et la mode en général. 

Où es-tu installée, tu as un atelier ?

Je travaille à mon domicile. Au quotidien c’est un choix pratique, surtout avec deux enfants. 

Est-ce que tu réalises tes modèles, du dessin jusqu’au produit fini ?

La réalisation se fait soit sur croquis, soit fortuitement sur mon poste de travail. Lorsqu’une pierre rencontre une chute de chaîne, une pampille…
Rien n’est définie à l’avance. 

Quels sont les matériaux que tu emploies ?

Le laiton doré à l’or fin 1 et 3 microns, des pierres semi-précieuses, telles que la labradorite, l’hématite, l’Agathe, l’onyx, de l’acétate, du cuir de suédine.

La gestion du quotidien, facile ou casse-tête.

Tu cumules trois activités, comment tu arrives à gérer au quotidien ?

Je cumule 3 activités professionnelles associées à une vie de famille, c’est parfois compliqué. Surtout que mon mari aussi est un hyper actif professionnel. Mais c’est une dynamique qui nous rassemble.

Comment organises-tu ton travail ?

C’est assez variée, je consacre en moyenne 3 jours par semaine et une partie du week-end à honorer les commandes clients, faire un peu de communication et de commande matériels. Voilà pour les grands axes. Ensuite, je m’adapte selon les besoins et les priorités: enfants malades, rush de commandes dues aux périodes comme Noël. 

Quelles sont les difficultés auxquelles on doit faire face quand on choisit d’être créatrice ?

Tout d’abord, la satisfaction de ses clients doit être une priorité.
Pour moi, la plus grosse difficulté, c’est d’anticiper le réapprovisionnement des matériaux et de prendre en compte les délais de livraison trop longs !!!

esther-Bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-article-5

Un peu plus sur Toi. 

Quel est ton principal trait de caractère ?

Je dirai soucieuse de bien faire. 

Quand tu ne crées pas, quelle est ton activité préférée ?

Je m’adonne à mon autre passion: le shopping. 

Quand tu étais petite, tu voulais faire quoi ?

Je voulais être styliste

Qu’est-ce qui t’inspire ?

La mode, la peinture et ma sensibilité.

Quel est ton pêché mignon ?

Le moelleux chocolat cœur caramel

La chose la plus drôle qui te soit arrivée avec Esther Bijoux ?

Ce qui me vient est une anecdote très touchante : une cliente a eu un coup de cœur pour mes créations durant sa grossesse. Elle a appelé sa fille Esther.

Quelles sont les personnes qui t’inspires ?

Ma sœur & ma meilleure amie

Tu as une recette bonne humeur en toutes circonstances ?

Me remémorer les petits plaisirs simples avec ma famille…quand ma Victoria se déguise en princesse bohémienne…

Tu aurais 3 astuces « easy life » à partager avec les lectrices ?

Les préparations culinaires Picard et 2 applications : Vinted et Pinterest.

Tu as une phrase, une citation fétiche à partager ?

« Qui ne tente rien n’a rien »

Dans ta playlist du moment, il y a ?

London Grammar d’Angus & Julia Stone

Le dernier livre qui t’as tenu éveillé ?

L’éducation positive

Tes trois adresses préférées à Nîmes ?

Sans hésiter, mes 3 adresses de folies :
**Mademoiselle Madeleine
**Victor & Madeleine 
Pour des merveilleuses de sacs, bijoux, fringues et accessoires
**Kitchinette : food store pour leurs bagels et cakes

esther-Bijoux-blog-les-chroniques-de-myrtille-article-6

L’actualité d’Esther Bijoux.

Où peut-on te trouver et se tenir informé de ton actualité ?

**En boutiques, dans une trentaine de points de vente du sud en France exemple :
À Montpellier chez Sapsak (les autres adresses sont sur le site)
**sur www.estherbijoux.fr
**sur Insta Esther bijoux26
**sur Facebook Bijoux Esther Bijoux

Merci Esther de t’être prêtée au jeux de l’interview par ici. Cette article est réalisé en partenariat avec la Boutique Sapsak 11 rue de l’Ancien Courrier à Montpellier. Vous pouvez retrouver les nouveautés sur la page Facebook ou le site internet de Anne .

You Might Also Like