0 In Beauté

Dentifrice fait maison #DIY

huile essentielles

Aujourd’hui, sur le blog, on accueille une nouvelle rédactrice: Sandrine. Je vous ai déjà parlé d’elle il y a quelques temps, vous pouvez relire l’article ici. Sandrine est spécialisée dans le bien-être, elle est passionnée par les huiles essentielles. Elle avait envie de partager ses astuces du quotidien sur un blog. C’est naturellement que je lui ai proposé de le faire sur LCDM. Je suis ravie qu’elle ait accepté et j’espère que vous apprécierez sa rubrique. 

Bonjour ♡

J’espère que tu vas merveilleusement bien,

Tu trouveras dans mes articles de nombreuses informations sur les huiles essentielles dōTERRA  ainsi que sur mon site au sein duquel tu dénicheras tout plein de conseils, astuces, inspirations sur l’utilisation de ces merveilleuses huiles essentielles. Abonnes toi à ma newsletter cela te permettra de recevoir mes conseils. 😉

Pourquoi partager les huiles essentielles avec toi?

J’adore le pouvoir qu’ont les huiles essentielles à nous soutenir, nous soulager et de guérir nos petits maux quotidiens voir + encore. J’aime l’idée de soutenir sa santé, son bien être et sa beauté en toute autonomie. Je souhaite transmettre une utilisation des huiles essentielles simplifiée, sécure et quotidienne pour une vie plus douce et responsable. 😉

LES HUILES ESSENTIELLES C’EST QUOI?

Les huiles essentielles sont des extraits liquides complexes obtenus par distillation à la vapeur d’eau, de plantes aromatiques. Les huiles essentielles sont des molécules liquides, hautement actives.

DE QUELLE MANIÈRE LES HUILES ESSENTIELLES AGISSENT SUR NOTRE CORPS ?

Avant de te transmettre tout plein de petites recettes de beauté, bien être et santé, je souhaite partager avec toi quelques informations essentielles sur l’action des huiles essentielles : Pourquoi sont elles si efficaces?

-Les huiles essentielles, une activité biochimique

Certaines molécules composant les huiles essentielles agissent sur les récepteurs biochimiques de l’organisme. Par exemple la gaulthérie à 99 % de salicylate de méthyle ( parfois 90, parfois 95%) est anti-inflammatoire, antalgique, elle inhibe la synthèse des prostaglandines (messagers chimiques de la douleur, inflammation) et d’autres médiateurs de l’information. La gaulthérie a également une action stimulante hépatocytaire (stimulante des cellules du foie), une action sur les lithiases rénales & vésicales (calculs, colites néphrétiques), et des propriétés vasodilatatrices, elle améliore la circulation, permettant notamment une baisse de la tension artérielle … bref, autre exemple de l’activité biochimique des huiles essentielles, la chamazulène, présente dans la tanaisie annuelle (dite aussi tanaisie ou camomille bleu), dans la camomille matricaire (camomille allemande) leurs permettent une action anti-histaminique puissante en inhibant la production d’histamine.

L’histamine produite par notre système immunitaire, a un rôle de messager. Elle déclenche notamment la réaction allergique. Le chamazulène en limitant le messager, limite l’allergie.

*A savoir : conjuguer les molécules, les rends plus fortes, elles travaillent ensemble et se renforcent : opter pour les synergies !

-Les huiles essentielles, une activité énergétique

Les huiles essentielles possèdent un potentiel électronique ce qui veut dire qu’elles ont un excès ou un déficit d’électrons et ont donc la capacité d’en échanger avec le milieu dans lequel elles sont. Les huiles essentielles, de part les molécules qui les composent, seront dites positivantes si elles captent des électrons, et négativantes si elles en donnent.

-Les huiles essentielles, une activité informationnelle

Leur parfum a une action sur le cerveau par l’afflux nerveux qu’elles déclenchent. Certains arômes entraînent des réactions psychologiques et physiologiques.

Les huiles essentielles, hormone-like

Certaines huiles essentielles agissent comme les hormones de notre corps. Ces huiles peuvent aider à équilibrer les hormones dans le cadre d’une régulation hormonale. (ménopause, troubles de cycle).

On distingue notamment les plantes œstrogène -like (phyto-œstrogène), ces plantes contiennent des œstrogènes d’origine végétale qui ressemblent à nos hormones. Leurs actions sont plus faibles que nos propres hormones ou que les hormones de synthèse que l’on peut retrouver dans une pilule ou le traitement pour la ménopause THS. Elles sont déconseillées pour les femmes ayant souffert ou souffrant de cancer hormono-dépendant/pathologie lié à une contre indication d’œstrogènes. Dans le cas contraire, avec parcimonie elle peuvent être d’un grand soutien. Les plantes progestérone-like (phyto-progestérone) représentent un intérêt en période de ménopause lorsque le taux de progestérone chute, entraînant un déséquilibre entre progestérone et œstrogène.

Quelques exemples de phyto-œstrogènes : sauge sclarée, basilic, camomille matricaire, cèdre atlas, fenouil, hélicryse de Madagascar, menthe poivrée/verte, thym à thujanol, verveine odorante.

Phyto-progestérone : marjolaine, mélisse, romarin verbanone.

Cortisone-like : aneth, angélique, bergamote, carvi, ciste, citron, encens, hélicryse italienne/Madagascar, eucalyptus globus, mandarine verte, marjolaine, menthe verte, myrte verte, néroli, orange douce, origan compact/Espagne/vert/ pamplemousse, pin douglas/sylvestre, poivre noir, romarin à camphre/cinéole/verbénone, sapin baumier/sybérie, tanaisie annuelle, tea tree, térébenthine, thym à feuilles sarriette.

La cortisone-like aura une action similaire à la cortisone ( hormone surrénale produite par les glandes surrénales, situées au dessus de chaque reins) action anti-inflammatoire, immunitaire : positive sur les rhumatismes, l’asthme/maladies respiratoires, maladies immunitaires, allergies, troubles de peau (eczéma, dermatite atopique), santé des yeux, maladie de Crohn. Dégradation des graisses dans les tissus, filtration rénale, action régulatrice du glucose sanguin (prévention du diabète), éveil.

Elle va stimuler l’activité des surrénales, ce qui peut être contre indiqué dans certains cas (hormono-dépendances), nécessaire dans d’autres.

POURQUOI LES HUILES ESSENTIELLES dōTERRA  ?

Les huiles essentielle dōTERRA sont certifiées de pure qualité thérapeutique (CPTG). Le label « biologique » signifie que la plante récoltée est biologique, cependant tout le reste du processus peut ne pas être « biologique ». Il n’est pas rare de retrouver des produits de synthèses & autres résidus chimiques dans ces huiles essentielles dites biologiques. Chez dōTERRA  ce label CPTG signifie que toutes les huiles essentielles misent en bouteille sont 100 % pure, sans pesticide, sans produits de synthèse, sans aucun polluant.

Un commerce équitable : dōTERRA  est en relation direct avec des producteurs locaux : artisans, cultivateurs (distilleries) soucieux de leur terre et de leur métier.

dōTERRA  forme des coopératives de cultivateurs, favorise les emplois, les revenus et la stabilité des prix.

Les plantes sont issues de leurs terres d’origine.

dōTERRA  possède sa fondation caritative, son université.

Les odeurs sont exceptionnelles. L’efficacité est instantanée.

dōTERRA  a choisi les huiles essentielles les plus sûres (accessible à la majorité : enfants, peaux sensibles…) et les plus efficaces. Une huile essentielle de lavande, une huile essentielle d’eucalyptus, une huile essentielle d’hélicryse …. Utilisation simple : 1 goutte à chaque utilisation. Propriétés claires pour chaque huiles essentielles. Des mélanges pour chaque troubles principaux : digestion, respiration, virus, équilibre hormonale, allergies, douleurs… Un conseillé attitré.

Après avoir utilisé la phytothérapie plusieurs années, j’ai choisi d’utiliser la forme la plus pure, concentrée et thérapeutique des plantes : les huiles essentielles. Elles sont 50 à 70% plus concentrées que les plantes séchées.

1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée équivaut à environ 28 tasses d’infusion de menthe poivrée et il suffit d’environ 30 secondes pour que l’huile pénètre dans le sang.

Et pour démarrer, je te propose cette première recette cosmétique DIY (do it yourself) express et d’utilisation quotidienne: Le DENTIFRICE!

cosmétique-diy-huiles-essentielles-dentifrice

1.Place 10g d’huile coco (bio) dans un bain marie.

2.Une fois liquide, dans un récipient hors du feu, ajoutes 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

3.Verses ta préparation dans le moule à gâteau de ton choix.

4.Place ta préparation au congélateur 15 min. –》ton dentifrice solide est prêt. (Le coco reste solide jusqu’à environ 25 degrès.)

Le mien est actuellement sur une coupelle dans ma salle de bain, mais par sécurité et suivant la température dans laquelle tu te trouves, places le au frigo et sors le quelques instants avant de l’utiliser.

Pourquoi l’huile de coco : sa capacité a passer de l’état solide à liquide, son bon goût. (tu peux la choisir désodorisée)

Propriétés thérapeutiques : L’huile de coco est antifongique (anti-champignon) et antibactérienne. Elle est donc très efficace contre les infections et stimule le système immunitaire, parfaite pour un dentifrice naturel, respectueuse et efficace.

he-menthe-poivrée-doterra

Pourquoi la menthe poivrée : L’huile essentielle de menthe poivrée est anti-bactérienne, antiseptique, ANALGÉSIQUE et ANESTHÉSIANTE : elle supprime ou atténue la sensibilité à la douleur, élimine les virus, apaise.

Bonne journée♡

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply