2 In Daily Green

Arctic Monkeys

Avant-hier j’ai assisté au concert des Arctic Monkeys aux arènes de Nîmes, dans le cadre du festival de la ville. De nombreux artistes y ont participé, de Wiz Khalifa à Yodelice, en passant par Fauve et les Black Keys, cette année c’est du lourd.

Arctic Monkeys, groupe originaire de Sheffield, créé en 2002 par Alex Turner (guitare et chant), Glyn Jones (chant), Jamie Cook (guitare), Matt Helders (batterie) et Andy Nicholson (basse). Après quelques mois la composition du groupe change, Glyn Jones se retire du groupe et Alex Turner devient le seul chanteur. Depuis 2006 Nick O’Malley est le bassiste du groupe.
Des débuts prometteurs, une participation au Reading and Leeds Festivals, un label, un concert à guichet fermé au London Astoria, quoi de plus pour les Arctic Monkeys? 5 albums tous aussi bons les uns que les autres, des lives magiques (et je sais de quoi je parle pour les avoir vu à deux reprises pour Humbug et AM) et surtout des textes réalistes, touchants et profonds, sans oublier la voix d’Alex Turner qui est simplement exceptionnelle, des rifs de guitare et des sons que vous n’êtes pas prêts d’oublier.
Je pense qu’on pourrait comparer les AM aux Beatles, pas d’un point de vue musical car les deux groupes sont assez éloignés, mais plutôt d’un point de vue conceptuel pour ce qu’ils représentent pour les fans, ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’ils ont fait l’ouverture des JO 2012 en interprétant un de leurs premiers morceaux I Bet You Look Good On The Dancefloor et ensuite Come Together des Beatles.

Beaucoup de magazines ont parlé du changement que le groupe avait subi après son passage aux États-Unis, d’un groupe de potes pas très sûrs d’eux ils se sont métamorphosés en groupe rock avec des looks et des attitudes hyper sexys. Je ne vous parle même pas des places dans les charts de leurs albums… Soyez en sûr, le rock est en bonne main avec ces gars!

arctic-monkeysParlons de ce concert maintenant! La première partie a été assurée par Interpol un groupe de post-punk, indie rock, créé à New York en 1998 avec Paul Banks au chant et à la guitare, Daniel Kessler à la guitare et Sam Fogarino à la batterie. C’est un groupe assez connu qui participe à de nombreux festivals et qui a par exemple partagé des scènes avec U2.
Je ne connaissais pas particulièrement tous leurs morceaux, et pour cause, leur musique est un peu trop punk à mon goût. La voix du chanteur n’a pas cette particularité qui vous fait aimer un groupe passionnément, leurs morceaux sont assez violents, brusques, bruyants… Ca reste tout de même une première partie plus que convenable, mais j’avoue avoir été déçue. Sur leurs précédentes tournées les Arctic Monkeys étaient accompagnés des Strypes en 2013, puis de The Orwells, deux groupes dont vous entendrez bientôt parler.

Interpol-albumLes Arctic Monkeys ont été très bons (comme d’habitude j’ai envie de vous dire) sur scène, très pros, pas de débordements, on est loin des concerts de Pete Doherty… Les deux ont leur charme! Le concert débute sur Do I Wanna Know, suivit de Snap Out Of It, Arabella, Brianstorm, Don’t Sit Down Cause I Moved Your Chair, I Bet You Look Good On The Dancefloor, Knee Socks, My Propeller, Dancing Shoes, Fireside, No. 1 Party Anthem, She’s Thunderstorms, Why’d You Only Call Me When You’re High, Fluorescent Adolescent, 505, et en rappel One For The Road, I Wanna Be Yours et R U Mine?
On retrouve leur dernier album AM en intégralité à l’exception de Stop The World I Wanna Get Off With You, ainsi que des morceaux que l’on peut nommer de classiques d’Arctic Monkeys comme le monstrueux My Propeller ou Dancing Shoes, le morceau qui les a propulsé en haut des charts en 2005: I Bet You Look Good On The Dancefloor et l’excellent Fluorescent Adolescent. Comment dire, des morceaux merveilleux, une ambiance magique, le tout dans un très beau site historique, une soirée que je ne suis pas prête d’oublier. Arctic Monkeys sait regrouper des fans de tous les âges grâce à leur vaste discographie, la seule chose qu’on pourrait leur reprocher c’est de passer que trop peu de temps sur scène, nous on serait bien rester toute la nuit à écouter leur intégrale… Vous l’aurez compris ce fut un concert génial, aussi bien voire meilleur qu’en 2010 au Zénith.

10479143_769005336485707_3254589814592255577_n

You Might Also Like

  • Emie
    15 juillet 2014 at 14:28

    Un petit post car présente également à ce concert dans un cadre magique : les arènes de Nîmes! Sachant que 2 jours plus tard, j’enchainais avec le festival électro rock du pont du Gard (Phoenix et Métronomy entre autre)

    J’allais aux arènes de Nîmes non pas comme 90% (voire plus?!) des personnes présentes pour Arctic Monkeys mais bien pour Interpol. Oui je pense bien avoir été l’une des seules à me déplacer pour eux et à les aimer depuis leur début!! Je corrigerai le faite qu’ils ne soient pas punk mais revendiquant un style cold wave, rock indé voire post-punk. A la Cure, Joy Division. C’est un groupe profond et mûr à l’atmosphère très sombre, le timbre de voix de Paul Banks étant reconnaissable entre tous.
    Leur musique planante ou énergique a souvent été reprise pour des bandes sons (pubs ou reportages).
    Ils peuvent malheureusement actuellement décevoir car le groupe a eu du mal à se reformer suite aux départs de certains membres du groupe avant le 4 ème album.

    Artics Monkeys ont été très bons, ambiance de feux. Par contre, je n’accroche pas du tout (trop de bruit et morceaux toujours les mêmes). Comme quoi on a tous des goûts différents!

  • Fanette
    23 juillet 2014 at 21:40

    Salut Emma,
    Je lis toujours tes chroniques en particulier car je trouve que tu as une merveilleuse culture musicale, et pour cause, c’est la même que la mienne!
    Mais là.. Pour la première fois, un désaccord : j’adore!

    Pour le coup j’étais aussi à ces 2 concerts des AM car je suis une fan de la première heure, malheureusement j’en ressors souvent très déçue.
    En 2010, Alex Turner était clairement bourré et même si il n’y avait pas eu une fausse note il manquait cruellement de présence ( à mon goût). Et cette année, j’ai trouvé que toutes les chansons du dernier étaient super bien interprétées mais toutes les anciennes manquaient de pêche, j’étais un peu déçue aussi.
    C’est vrai que j’ai apprécié le côté sexy du show ( je reste humaine